Kenya: le site archéologique de Thimlich Ohinga inscrit sur la liste du patrimoine mondial

0
555
Site Archéologique de Thimlich Ohinga.

Le Comité du patrimoine mondial a inscrit un total de 19 nouveaux sites et approuvé une extension au cours de sa 42e session tenue du 24 juin au 4 juillet à Manama (Bahreïn) sous la présidence de Sheikha Haya Bint Rashed al-Khalifa.

Le site archéologique kényan de Thimlich Ohinga figure sur la liste des sites retenus au cours de cette session.

Situé au nord-ouest de la ville de Migori, dans la région du lac Victoria, cet établissement fortifié en pierre sèche a probablement été construit au XVIe siècle de notre ère. L’Ohinga, forme d’établissement ou d’enceinte, semble avoir servi à assurer la sécurité des communautés et du bétail, mais définissait aussi des unités et relations sociales associées à des systèmes fondés sur la lignée.

Thimlich Ohinga est l’enceinte traditionnelle existante la plus vaste et la mieux préservée. Il s’agit d’un exemple exceptionnel de cette tradition de construction massive en pierre sèche, caractéristique des premières communautés pastorales du bassin du lac Victoria, qui se perpétua du XVIe au milieu du XXe siècle.

Adrien Thyg Avec Unesco

LAISSER UN COMMENTAIRE