Kemi Séba dans La Grande Interview (RT France): le globalisme néolibéral est en train de dépouiller les terres africaines

0
316
Kemi Seba sur RT France

“Les multinationales occidentales, en concubinage incestueux sur le terrain idéologique avec l’oligarchie africaine, sont dans une dynamique de tout faire pour vider une partie de notre population”, a dénoncé l’activiste Kemi Séba en réaction à une question sur les migrants africains.

Invité de Lilaafa Amouzou dans La Grande Interview diffusée sur la chaîne russe d’information internationale RT France, l’écrivain, éditorialiste et président de l’ONG Urgences Panafricanistes a en outre affirmé que “le globalisme néolibéral est entrain de dépouiller nos terres”. Ce qui, a-t-il poursuivi, n’arrange ni le prolétariat africain, ni le prolétariat occidental et du monde de manière générale.

S’agissant des migrants fuyant les pays en guerre et de l’accueil qui leur est offert en Europe, le Franco-béninois a d’abord fustigé les médias qui donnent une caricature de l’Afrique rappelant que ce n’est pas tous les pays africains qui sont en guerre.

Puis, il a estimé que “le problème n’est pas toujours de penser que dès qu’il y a un problème en Afrique, il faut qu’on aille voir le Messie occident. Moi, je refuse ça. Parce que cela arrange les bonnes consciences qui veulent croire que l’Afrique ne peut pas s’en sortir par elle-même”.

“C’est un discours d’autodétermination que je donne et il dérange profondément ceux qui veulent se donner bonne conscience en se présentant comme des sauveurs de l’Afrique”.

Kemi Séba a également assuré que “les Africains peuvent se débrouiller eux-mêmes, par eux-mêmes et pour eux-mêmes pour leur destinée”.

Mais à son avis, “la meilleur réponse au globalisme néolibéralisme, c’est que chaque peuple se prenne en charge et arrête d’être dans une démarche de mendicité vis-à-vis de l’extérieur”.

Et d’ajouter, persuadé, “qu’on est autant soutenu, aimé par la jeunesse africaine” pour “notre discours”.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE