Jeff Louna, guitariste virtuose du jazz-rock-afro beat, est mort

0
632
L'artiste Jeff Louna

Tragique série noire pour la musique congolaise. Trois morts en trois mois, Zongo Soul, Jean Mayindou “Pyrathe” et Jeff Louna ont rejoint les étoiles, l’un après l’autre, alors que l’année 2018 n’a commencé que depuis trois mois.

En effet, le guitariste congolais Jeff Louna de son vrai nom (Joseph Lounana) est décédé à Amiens (France)  le mercredi 4 Avril 2018 à trois heures du matin à la suite d’une longue maladie décelée depuis 2015. Il fut l’un des pionniers du jazz-rock congolais et l’un des grands virtuoses de la guitare.

C’est à Brazzaville que son parcours de musicien professionnel commence, après une enfance passée à Kingoma (Boko) où il est né le 25 Avril 1948. A  Brazza il apprend à jouer de la guitare au sein d’une formation amateur.

1970 – 1980

Brazzaville, Jeff devient guitariste solo dans le groupe d’étudiants “Les Mystères Modindo “.

Arrivé en France pour ses études universitaires où il obtient un doctorat en biologie, il crée le célèbre groupe “Tao-Tao” sur le Campus d’Amiens (1973).

Il intègre le groupe semi -professionnel “Cabaret Espagnol ” dans lequel il côtoie des musiciens de grands artistes français comme Johnny Halliday, Michel Sardou et Charles Aznavour (1976).

Paris, Porte de Pantin : Le groupe “Tao Tao ” représente la Musique Congolaise (Rumba Congolaise)  au premier Festival International de la Musique Internationale Afro-Américaine (1978).

Il rejoint comme guitariste et chanteur le groupe  professionnel de la Pop, Rock’n’roll et des Variétés” Les Dauphins”,  dirigé par Alain Florentin, 1er prix du Conservatoire en Accordéon et Chant.

1980-1990 

A partir du début des années 80, la notoriété de Jeff Louna s’affirme de plus en plus en tant que guitariste, mais aussi en tant que chanteur, compositeur, interprète et conseiller musical, avec notamment la sortie coup sur coup de cinq albums personnels, ainsi que sa participation en qualité de musicien de studio ou comme directeur artistique à une trentaine d’albums réalisés par d’autres musiciens ou par des orchestres professionnels africains, tels que: Orchestre National du Congo Brazzaville, OK Jazz, Tanawa, Céli-Bitsu, Très-Fâchés, Casimir Zoba Zao, Ras Kebo, Gérard Madiata, Clotaire Kimbolo, Nzongo-Soul, Brush, Walla, Kosmos Mountouari, Samba-Dio, Jacques Loubélo, Boulhos Loupino, Chairman Jacques Koyo…

En 1984, Jeff fonde avec Bick’s Bikouta et Bruno Houla le célèbre groupe africain de jazz fusion baptisé “Jungle Trio” de Brazzaville qui connaît un succès fulgurant dans toute l’Afrique et dans le monde pour sa capacité à mixer jazz et musiques africaines traditionnelles. Jazz-Magazine dépêche à cette occasion un reporter spécial à Brazzaville pour consacrer un article à ce groupe, de même que la radio-télé du Danemark.

La sortie du premier album et clip-vidéo du groupe est inaugurée en présence du parrain Manu Dibango en personne à Brazzaville. Jeff Louna apporte ainsi sa pierre dans l’histoire de la musique congolaise.

En 1988, Jeff Louna est membre fondateur du “Festival Jazz à Brazza”,  aux côtés du Centre Culturel Français. Ce festival atteignait 7 éditions en 1995 et avait déjà mobilisé quelques grands noms du jazz international. Certaines célébrités se produiront avec Jeff sur la même scène. On peut citer par exemple les célèbres: Memphis Slim, Pharoah Sanders, Texier, Slim, Romano, Sclavis, François Vaz, Carrey Bell (Chicago-Blues), Claude Nougaro, Louis Winsberg, Syvain Luc, Alvin Queen, Bill Saxton, Bernard Lavilliers, Les Mbamina, etc.

1990 – 2000

A partir de 1985, Jeff signe avec le groupe hôtelier Sofitel un contrat d’exclusivité permanent en vue d’animer les soirées de l’hôtel 5 étoiles Mbamou-Palace de Brazzaville. Ce contrat n’a été interrompu 12 ans après qu’avec la survenue de la guerre en 1997. L’orchestre « Sofitel Brazza Jazz Band », fondé à cette occasion par Jeff Louna et Bruno Houla, a obtenu la distinction de meilleur orchestre national en 1994 et 1995. Il a animé de nombreux banquets d’honneur et notamment des banquets présidentiels. Par exemple le groupe a animé, en 1996, le grand banquet officiel donné par la présidence du Congo à l’occasion de la visite du Président Français Jacques Chirac à Brazzaville.

Depuis son retour en France en 1999, rapatrié avec toute sa famille pour cause de guerre au Congo, Jeff Louna continue de se consacrer à la musique en assurant des prestations musicales rock blues jazz (concerts, master-class, ateliers) en solo ou en groupe, ou en donnant des conférences de musicologie.

De 2000 à 2018

Depuis son retour en France en 1999, rapatrié avec toute sa famille pour cause de guerre au Congo, Jeff Louna continue de se consacrer à la musique en assurant des prestations musicales rock blues jazz (concerts, master-class, ateliers) en solo ou en groupe, ou en donnant des conférences de musicologie.

A ce propos de 2001 à 2006Jeff Louna a notamment animé des cours magistraux de musicologie en DEA cultures et sociétés à l’Université d’Amiens. Il a également été invité en qualité d’animateur musical à 2 congrès scientifiques de l’Université de Toulouse, et a assuré à l’Université de Pau 3 conférences de niveau Master-2 consacrées au phénomène du métissage musical international. Il continue à donner des cours dans les écoles de musique dont celle de Mers-les-Bains. 

Jeff Louna est intervenu comme directeur artistique dans les enregistrements en studio du groupe amiénois « Les Messagers Gospel ». Ses services ont été également sollicités pour la nouvelle entrée en studio du groupe programmée en juillet 2013.

En 2007, Jeff Louna a participé en solo aux journées musicales « Soleil d’hiver » organisées par Musica et Amiens Métropole, en compagnie de Matsiona (“Ya-Tsiona”).

 En 2009, Jeff Louna participe en tant que musicien et comme directeur artistique dans le premier album de Kandy, chanteuse Burkinabé, premier prix national.

Depuis, Jeff Louna intervient régulièrement comme professeur de musique à l’Ecole Municipale de Musiques de Mers-les-Bains pour assurer des enseignements de guitare électrique et encadrer les ateliers de Rock, de Blues, de Jazz, de Variétés internationales et de Musiques Africaines traditionnelles et modernes.

Il donne aussi régulièrement des conférences de musicologie dans les universités et les associations d’organisation de festivals de jazz.

En janvier 2013, Jeff Louna est l’invité spécial du plateau de Télé-Sud pour une émission de 1 heure consacrée à l’histoire de la Rumba Congolaise.

Sur scène aujourd’hui, Jeff Louna se produit soit en solo, soit en groupe.

Tout seul, “Jeff Louna Solo” anime à la guitare et au chant un répertoire très varié (Jazz, Rock, Blues, Rumba), qui s’adapte à la demande en fonction du public, en utilisant un système de backing-tracks   préalablement enregistrés par ses soins.

En groupe, Jeff Louna intervient comme guitariste chanteur dans plusieurs types de formations  (allant du jazz swing au jazz funky).

Pendant plusieurs années depuis 2000, Jeff Louna s’est produit au sein du groupe de Jazz appelé “Incorrup’Swing” fondé par Patrice Chrétien (talentueux saxophoniste hélas disparu aujourd’hui). En 2001, ce groupe a obtenu l’insigne honneur d’assurer la première partie de deux concerts consécutifs de Ray Charles en France, le premier à Amiens, et le deuxième au palais des congrès à Paris.

Jeff Louna intervient le plus souvent en formule trio (avec Alain Nascimento  aux claviers et Jean-Noël Le Tennier au saxo) pour animer des galas relativement conséquents. Cette formule trio est surtout orientée vers le Jazz Funky, mettant l’accent aussi bien sur l’harmonie que sur le rythme et permettant même la danse. le 16 novembre 2012, le Jeff Louna Trio a été chargé d’assurer différentes animations musicales consacrées à l’ouverture du 32è Festival International du Film d’Amiens (accueil des invités, cérémonie inaugurale, cocktail du Maire).

A la fin de 2012 se positionne une nouvelle formation musicale que l’on pouvait appeler “Jeff Louna for Benson”  et qui s’était donné  comme vocation de faire l’apologie de la musique de George Benson. Le groupe formé de 5 musiciens et comprenant Jeff Louna (Lead guitare, chant), Kamel Meraoumia (guitare), Mathieu Guinot (guitare synth), Ruby Kenny(Basse) et Bed Bertrand (drums), a donné avec succès son grand concert inaugural le 22 décembre 2012, dans la grande salle du Safran à Amiens.

De 2015 à 2017 Jeff Louna  avait réduit considérablement ses activités musicales et pédagogiques, en raison de son mauvais état de santé qui ne s’est pas améliorée jusqu’à son dernier souffle le mercredi 4 avril 2018

En quittant ce monde Jeff Louna a laissé derrière lui de nombreux proches inconsolables.

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE