Jan Egeland : « le Nobel de la paix 2018 renforcera notre travail auprès des victimes de violences sexuelles

Secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés

0
502

Nous publions ci-dessous la déclaration du Secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés, Jan Egeland, à l’occasion de l’annonce du prix Nobel de la paix 2018:

« Le Comité Nobel braque enfin les projecteurs sur les violences sexuelles aujourd’hui, principalement envers les femmes et les enfants en guerre.

J’ai d’abord suggéré Dennis Mukwege pour le Prix de la paix en 2008 après plusieurs visites à l’hôpital Panzi, qu’il avait créé pour les femmes violées dans l’est du Congo. Avec un grand danger pour sa propre vie, il est depuis lors un défenseur infatigable des survivants de la guerre les plus oubliés et les plus vulnérables.

Il convient de partager ce prix avec Nadia Murad, une femme courageuse qui a survécu à la violence sexuelle et qui s’est battue pour le combat d’autres femmes afin qu’elles n’aient pas à endurer des horreurs similaires.

Le prix d’aujourd’hui renforcera notre travail auprès des victimes de violences sexuelles, des crimes beaucoup plus répandus dans les conflits que la plupart des gens ne le pensent. Nous devons renforcer les efforts internationaux pour prévenir ces agressions et veiller à ce que ceux qui commettent ce qui est un crime de guerre pur soient tenus pour responsables.»

LAISSER UN COMMENTAIRE