Jackson Babingui rend hommage à Jacques Loubélo, dans un album original “Tribute to Jacques Loubélo”

0
1047

Dans Tribute to Jacques Loubélo, Jackson Babingui donne aux chansons de Jacques Loubélo l’authenticité d’un son jamais encore capté en studio. Alliant la dynamique du verbe à une science aiguë des équilibres sonores, ce nouvel album fait chauffer l’Eté sur des airs longtemps délaissées sur les antennes de certaines radios.

Cinq ans après la disparition du grand chanteur congolais Jacques Loubelo, le 25 septembre 2013, à l’âge de 73 ans, son cadet Jackson Babingui se manifeste pour revaloriser l’essence musicale de la chanson moraliste de son aîné qui a longtemps su conscientiser les congolais par des textes, des appels à l’unité qui seront à jamais gravés dans la mémoire de tous.

Cet album de 14 titres réserve aux amateurs de la chanson profondément engagée des purs moments de nostalgie. Une invite à l’écoute dans le meilleur style à l’ancienne de la chanson congolaise.

Jackson Babingui, une brillante étoile dans le registre de la chanson savante.

L’artiste Jackson Babingui

Jackson Babingui fait parler de lui dès 1987, alors que chanteur trompettiste, son premier ensemble “GOD SPIRIT” obtient le prix du meilleur groupe au Festival de Gospel à Brazzaville. Il joue par la suite aux côtés du grand saxophoniste congolais  Sébastien Bikouta “Biks” qui l’initie à la musique de jazz. C’est ici que Jackson Babingui, trouve également la nécessité d’approfondir sa maîtrise de la guitare et du trombone.

Brillant poly-instrumentiste, formé à l’école de “Biks”, Jackson Babingui participe entre 1989 et 1992 à de nombreuses aventures dans le domaine du gospel avec le groupe “Les Anges” de Brazzaville et le musicien Phil Foster. Il a également le grand mérite d’accompagner à la guitare basse, Rita Marley de passage à Brazzaville pour un concert de soutien au peuple de l’Afrique du Sud sous le joug de l’apartheid.

Puis, c’est la France qui accueille, le jeune étudiant en biologie. Liant, l’utile à l’agréable, Jackson Babingui arrive à s’identifier à tout un univers de légendes musicales : 1994, il est chef du groupe “Ntemo Gospel” avant de faire son ascension dans le célèbre groupe de Marcel Mboungou “Palata Singers”.

A son actif : les albums “Tatamana”, “Wa”, un single avec le medley 242, puis “Bizaleli” sorti en 2012. L’art de Jackson Babingui est aujourd’hui à un niveau qui inspire confiance. L’image est au point et son répertoire “afro jazz”. Il l’a prouvé à travers plusieurs prestations de haut niveau au Congo et en France.

Le nouvel album “Tribute Jacques Loubelo” est disponible sur toutes les plates formes de téléchargement et en format clés USB.

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE