Infrastructures et énergie en RD Congo : Africa Oil & Power 2021 RDC lance le Sommet de l’Investissement

0
455

Africa Oil & Power (AOP) lance le 8-9 septembre 2021 le premier sommet de la République démocratique du Congo sur les investissements dans l’énergie et les infrastructures.

Avec un grand potentiel dans tous les domaines de l’économie, le développement de la RDC passe par des investissements importants dans toute son économie. AOP invite les sociétés chinoises, européennes et africaines des secteur de l’énergie, d’exploitation minière, de construction et d’électricité à se joindre à cet événement.

AOP publiera cette année une édition spéciale du rapport Africa Energy Series: DRC 2020, pour mettre en lumière les projets et les secteurs les plus intéressants pour les participants au sommet. Le résumé sera distribuée à l’audience Web, sur les réseaux sociaux, ainsi qu’à travers la totalité du réseau événementiel et médiatique d’AOP qui totalise plus de 100 000 personnes.

Dans l’industrie pétrolière, la RDC pourrait détenir environ 20 milliards de barils de pétrole non exploité. Lorsqu’il est découvert et développé, le gaz naturel pourrait alimenter l’économie émergente comme il l’a fait dans de nombreux pays africains au cours de la dernière décennie. L’exploration pétrolière et gazière en RDC est encore émergente. Dans le secteur minier, déjà pilier de l’économie, la RDC représente une opportunité inégalée sur le continent africain. Les infrastructures, y compris le soutien aux industries extractives et aux projets de génie civil, sont nécessaires à l’échelle nationale pour connecter les projets et les populations, et franchir les frontières internationales.

«L’ampleur du défi et les formidables opportunités sont uniques sur le continent africain. AOP travaillera avec le gouvernement et le secteur privé pour présenter les projets et les initiatives où l’investissement peut avoir le plus d’impact », a déclaré James Chester, PDG par intérim d’AOP. «La RDC vise l’accès universel à l’électricité d’ici 2025, alors que le taux de couverture est de 9% à ce jour. De plus, le pays a très peu exploité son potentiel pétrolier avec une production actuelle à 25 000 barils par jour. Afin de créer de la capacité et de la valeur au niveau local grâce à ses ressources naturelles, l’investissement dans les infrastructures est essentiel. »

En organisant le Sommet de la RDC sur l’investissement dans l’énergie et les infrastructures, AOP s’est engagé à apporter des flux d’investissements étrangers à la RDC et à accompagner la stratégie du nouveau gouvernement, en place depuis 2019, ainsi que des acteurs tels que la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale et d’autres , en améliorant l’accès à l’électricité, en renforçant les capacités et en créant des emplois. AOP en appelle à la collaboration intersectorielle entre les entreprises de logistique, d’électricité, de pétrole et de gaz, d’exploitation minière, d’ingénierie et de construction pour apporter de nouvelles solutions et permettre la croissance en RDC.

Avec APO

LAISSER UN COMMENTAIRE