Pagesafrik.info

Inauguration à Casablanca de l’exposition panafricaine itinérante ” Prête-moi ton rêve”

Organisée par la Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA), l’exposition panafricaine itinérante « Prête-moi ton rêve » a été inaugurée le mardi 18 à Casablanca au Maroc.

« Prête-moi ton rêve », dont le vernissage a eu lieu en présence des artistes et des commissaires Yacouba Konaté et Brahim Alaoui, est une exposition collective qui voyagera dans six métropoles d’Afrique : Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeda, Cape Town et Marrakech.

« L’exposition présente des œuvres majeures d’artistes africains de stature internationale, généralement plus connus à Paris, Londres ou New York que dans leurs propres pays », soulignent les organisateurs citant, entre autres artistes, El Anatsui, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Ouattara Watts et Abdoulaye Konaté.

Selon le programme concocté par les promoteurs de cette importante manifestation artistique, quatre temps forts rythmeront chacune des escales de « Prête-moi ton rêve », précisant que l’exposition principale invite le grand public à découvrir des pièces inédites réalisées lors de résidences artistiques ainsi que d’autres œuvres prêtées par les artistes ou les galeries.

“Dans chacune des six métropoles visitées, l’exposition choisit ensuite de rendre hommage à un artiste local, en reconnaissance de son œuvre. À Casablanca par exemple, c’est l’artiste plasticien Farid Belkahia qui est mis à l’honneur”, explique-t-on.

Autre temps fort de l’exposition, la section « Carte blanche », une exposition consacrée à des artistes locaux, portée par un jeune commissaire résident.

Les promoteurs n’oublient pas les tables rondes dédiées à des thèmes spécifiques en rapport avec la création artistique contemporaine sont également organisées tout au long du parcours de l’exposition.

Association à but non lucratif, la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine a pour vocation de promouvoir et de rendre plus visible la création contemporaine africaine en Afrique et dans le monde.

Adrien Thyg avec CP