“Ifrane Forum” pose les jalons d’une approche intégrée pour l’émergence de l’Afrique

La République du Congo, pays à l’honneur du troisième Sommet africain du commerce et de l’investissement

0
890

Industrie, tourisme, énergies et infrastructures. Ces quatre secteurs à fort potentiel pour le développement économique et social de l’Afrique seront au cœur des échanges et débats de la troisième édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement, « Ifrane Forum » qui démarre ce jeudi 29.

Placée sous le thème « La croissance durable au service de l’Afrique émergente », ce rendez-vous continental vise à créer un espace d’échanges, de débats et de partages à même de contribuer à la croissance économique de l’Afrique et à la libération du potentiel du continent.

Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’événement accueillera jusqu’au 30 novembre courant plus de 200 décideurs politiques et opérateurs économiques qui viendront de 25 pays d’Afrique notamment du Sénégal, de la Tunisie, de la République Démocratique du Congo (RDC), de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Nigeria, du Burkina Faso ainsi que de la République du Congo avec l’ambition de poser les jalons d’une approche intégrée pour l’émergence du continent.

Cette année, c’est la République du Congo qui est à l’honneur. L’occasion pour ce pays de consolider ses relations économiques avec le Maroc et de concrétiser les partenariats économiques conclus en avril dernier entre les représentants des gouvernements des deux pays en présence de S.M le Roi Mohammed VI et du président Sassou Nguesso.

Présidée par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Henri Djombo, la délégation congolaise comprendra plus de 30 opérateurs économiques et étatiques. Accompagnée par l’ancien ministre des Zones économiques, Alain Akouala Atipault, elle comprendra le PGD de Sapro Group et président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Brazzaville (Paul Obambi) et le PDG d’Eco Oil (Claude Wilfrid Etoka), entre autres.

A noter que cette édition verra aussi la participation d’intervenants de haut niveau. A l’instar du vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal (Alé Lô), de la présidente de CONECT International de Tunisie (Monia Adjeguim Essaidi), de la DG de l’Office national du tourisme (Rosette Saiba Lwanzo) et du DG de l’Agence nationale pour la promotion des investissements de la RDC (Nkinzo Kamole Bahirwe).

Le DG du tourisme en Côte d’Ivoire (Jean Marie Somet), la cheffe de Division promotion du secteur privé à l’UEMOA (Khady Evelyne Denise Ndiaye), le CEO de SEMER Group du Sénégal (Diène Marcel Diagne) ainsi que le président béninois du Club Afrique 2030 (Khalid Igué) figurent également parmi les intervenants à ce Forum, qui se définit comme une plateforme unique de rencontres et de réflexion pour le développement du commerce et de l’investissement en Afrique.

Du côté du Maroc, les intervenants s’appellent : Sonia Mezzour (SG de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique) et Mohamed Soual (chief economist et conseiller du PDG du Groupe OCP).

Le Forum, qui entend saisir cette occasion pour consolider son positionnement dans l’échiquier des évènements économiques les plus importants du continent, sera ponctué par plusieurs activités dont des conférences plénières, des rencontres B to B, des présentations de projets de startups, des cocktails de networking et un dîner de gala.

A travers ces actions, il entend ainsi offrir aux participants, « une multitude d’opportunités d’élargir leurs réseaux professionnels, identifier de nouveaux partenaires et engager des relations pérennes et durables », soulignent les organisateurs.

Signalons que trois événements seront organisés en marge de ce rendez-vous autour des thèmes: « Femmes dans l’économie africaine, mesurer l’impact et changer les paradigmes », « Start-up africaines, se connecter pour collaborer et cocréer» et «Investissements étrangers en Afrique, construire des partenariats gagnant – gagnant».

Les échanges porteront aussi sur « Les partenariats public – privé, levier pour l’exécution des projets structurants pour le continent » et sur l’Afrique qui inspire, mettre en avant des histoires de succès du continent ».

Comme le soulignent les organisateurs, l’objectif des panels thématiques qui ponctueront cette édition « est de favoriser le partage des expériences et le rapprochement des visions pour faire émerger un modèle de coopération économique intra-Afrique garant d’une croissance durable du continent ».

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE