HUB Africa 2017 dévoile son programme à Casablanca

La Côte d'Ivoire et le Gabon invités d’honneur de la cinquième édition

0
521

Un rendez-vous riche en contenu. C’est ce que promet le Salon des entrepreneurs et investisseurs d’Afrique, Hub Africa, dont la cinquième édition se tiendra les 4 et 5 mai prochains au Parc d’exposition de l’Office des changes, à Casablanca.

« L’entrepreneur, acteur de l’intégration régionale ». Tel est le thème de cet important rendez-vous, co-organisé par NGE Impact et le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) et parrainé par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du Maroc.
Après le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Gabon sont les invités d’honneur de cette édition, ont annoncé les organisateurs de cet événement lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca. Ils ont expliqué que les choix respectifs de la thématique et de ces deux pays « relèvent de la volonté de mettre en valeur les politiques d’émergence relevées dans ces deux pays et d’aider les opérateurs à fédérer des synergies et s’orienter au mieux vers les marchés à forte valeur ajoutée».
Première plateforme des investisseurs et entrepreneurs en Afrique, « Hub Africa est un événement qui met l’accent sur l’esprit entrepreneurial individuel et collectif dans le continent africain », a salué à cette occasion le secrétaire général de Maroc Export, Zouhair Triqui.
Une plateforme devenue au fil des éditions « l’outil d’accompagnement par excellence des jeunes entrepreneurs africains vers la réussite en mettant à leur disposition tout l’écosystème favorisant leur développement aussi bien dans leur pays qu’à l’international», a-t-il affirmé. Avant de rappeler que « Maroc Export fait partie justement de cet écosystème puisque qu’il accompagne les jeunes entrepreneurs dans leur développement à l’international ».
C’est une bonne initiative que d’aider les jeunes entrepreneures d’autant plus qu’« ils ont besoin de mobilisation et d’encouragement pour pouvoir investir, prendre des initiatives et entreprendre des projets innovants à forte valeur ajoutée pour le continent africain », a expliqué Zouhair Triqui.
Soulignons que plusieurs activités figurent au menu de cette édition. En l’occurrence, les plénières qui seront animées par des experts et consultants nationaux, africains et internationaux ; le « Village des solutions » où des entrepreneurs et autoentrepreneurs ainsi que des startups apprendront  différentes méthodologies d’accompagnement et conseils ; les « Master Class » ou encore « le  Data Checking » ainsi qu’un espace d’exposition et de démonstration de projets (« Espace Démo ») où sera mis en lumière savoir-faire, produits et services des entrepreneurs.
Le programme prévoit aussi un espace post- COP22 « Green Business » d’où il sera lancé, en avant-première en Afrique, la première plateforme digitale visant la promotion des gestes éco-responsables et le développement durable dans les TPE et PME marocaines et africaines.
A ce propos, le président de Hub Africa, Zakaria Fahim a déclaré : «Nous  considérons que le développement durable est un vrai instrument de développement et que la TPE ou la PME peut l’utiliser comme un outil de développement et de performance de son entreprise».  Signalons également que le premier Hackathon panafricain (« Hackathon Hub Africa ») sera lancé cette année sous le thème «Créons le rêve des autres ». Il verra la participation de plus d’une centaine de candidats originaires d’une douzaine de pays africains dont des développeurs, des designers et de chefs de projet, qui devront relever le défi de développer en 24 heures et dans un esprit collaboratif un projet informatique, un logiciel ou une application.
« L’objectif est de générer des idées et solutions innovantes à des problèmes rencontrés par les populations africaines », ont confié les organisateurs indiquant que les projets les plus innovants bénéficieront d’un accès à la plateforme crowdfunding.
Egalement prévu, le « Pitch Hub Africa », une compétition sur fond de road-show africaine qui sélectionne les meilleurs porteurs de projets et startups du continent. « 20 entrepreneurs viendront du Gabon, du Cameroun, du Sénégal, de Côte d’Ivoire et de la République de Guinée. Ils participeront à ce programme de deux jours aux côtés de plus 500 candidats marocains et de l’Afrique du Nord, en plus d’une centaine de RME résidant en France », a indiqué Zakaria Fahim.
A cette occasion, « Hub Africa propose, en partenariat avec Afineety crowdfunding Africa, la première plateforme de crowdfunding destinée à renforcer l’accès au financement des projets d’entreprise », a-t-on appris.
Il est à noter que Hub Africa célèbre cette année la 5ème édition de la « Caravane Saga Africa » et de « Hub Africa Awards ».
Organisée en collaboration avec le CJD Sénégal depuis 2012, la caravane achemine une cinquantaine de porteurs de projets et d’entrepreneurs vers le Maroc en passant par la Mauritanie en vue de leur offrir ainsi qu’aux opérateurs du secteur informel « la possibilité de faire du chemin ensemble (3500 km x 2) et apprendre en partageant leurs expériences mutuelles, de se mettre en réseau et faire émerger des possibilités d’affaires », a-t-on expliqué.
« Hub Africa Awards » consacre, quant à lui, des acteurs (entreprise, association, réseau d’accompagnement public ou privé), projets et œuvres d’exception dans la sphère de l’entrepreneuriat en Afrique.
Autre temps fort de cette édition : la plateforme «e-learning – intelligence économique» qui entend initier et promouvoir la culture de l’intelligence économique chez les jeunes entrepreneurs du continent.
Placée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, Hub Africa 2017 devrait drainer plus de 10.000 participants venus de plus de 26 pays d’Afrique et d’Europe, selon les prévisions des organisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE