Gunvor: Un ancien employé admet avoir versé des pots-de-vin à des dignitaires congolais et ivoiriens

0
781

Un ex-trader du négociant pétrolier Gunvor répondant au nom de Pascal C. va être condamné pour corruption au Congo et en Côte d’Ivoire, selon une information du journal Le Temps.

Le belge de 45 ans « doit écoper de 18 mois de prison avec sursis pour avoir payé de hauts dignitaires congolais et ivoiriens en échange de pétrole », écrit le quotidien suisse soulignant qu’il va être condamné le 28 août dans le cadre d’une procédure simplifiée négociée avec le Ministère public de la Confédération (MPC)

Citant l’acte d’accusation que lui a transmis par le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone (Suisse), notre confrère Sylvain Besson (auteur de l’article) précise que l’ancien trader était chargé de développer les affaires de la société genevoise en Afrique, entre 2007 et 2012 et qu’il a admis avoir conclu trois «ententes corruptives» au Congo et en Côte d’Ivoire pour obtenir des cargaisons de pétrole.

Dans une déclaration écrite transmise par son porte-parole, Seth Pietras, la société Gunvor a naturellement réagi en rejetant « ces accusations qui font partie d’une procédure simplifiée à l’encontre d’un ex-employé », rapporte le journal.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE