Guillaume Foutou : L’UPADS doit clarifier sa relation avec le pouvoir

Ancien député de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale

0
471
Guillaume Foutou fustige « la gestion chaotique du camarade Tsaty Mabiala.»

POLEMIQUE. Le Premier secrétaire de l’Upads (Union panafricaine pour la démocratie sociale), Pascal Tsaty Mabiala, pourrait très prochainement avoir fort à faire avec certains caciques du parti, à l’instar de l’ancien député Guillaume Foutou visiblement très remonté contre lui.

« Il va falloir qu’on arrête d’être un parti chauve-souris, ni oiseau ni animal », a récemment lancé le candidat malheureux des dernières sénatoriales exigeant que soient éclaircies les relations entre le pouvoir et le parti aux trois palmiers.

« Nous devons clarifier la relation de l’Upads avec le Président de la République et le PCT. En ce sens que, s’il faut qu’on travaille avec le Président Sassou Nguesso, il faut le dire clairement et l’assumer. S’il faut être dans une opposition constructive, il faut aussi le dire », a-t-il expliqué.

Guillaume Foutou est persuadé qu’en continuant d’«être un parti sauve-souris tel que le camarade Tsaty Mabiala est en train de le gérer, l’Upads  va disparaître », a-t-il prévenu sur les réseaux sociaux.

La formation politique fondée par l’ancien président Pascal Lissouba disparaîtra totalement « si on n’y prend pas garde avec la gestion chaotique du camarade Tsaty Mabiala », a-t-il soutenu.

L’ancien proche du Premier secrétaire prend toutefois la peine d’assurer que l’Upads ne sera « jamais de la radicalisation, car ça n’a jamais apporté de lendemains meilleurs ».

Enfin, il a suggéré aux membres du Conseil national, aux membres du Bureau politique et aux militants de faire de telle sorte que « nous partions rapidement au congrès » avant la fin de l’année. Un cadre approprié, peut-on deviner, pour mettre un terme à « la gestion chaotique du camarade Tsaty Mabiala. »

LAISSER UN COMMENTAIRE