Francophonie: La Rwandaise Louise Mushikiwabo succède à la Canadienne Michaëlle Jean

Sa nomination (par consensus et par acclamation) signe le retour de l'Afrique à la tête de l'Organisation.

0
860
Louise Mushikiwabo. Ph: DR

Sans surprise. Ce vendredi à Erevan (Arménie), la ministre des Affaires étrangères du Rwanda Louise Mushikiwabo a été désignée à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), succédant ainsi à la Canadienne Michaëlle Jean.

Femme de caractère parlant couramment le français, l’anglais et le kinyarwanda, Louise Mushikiwabo était la grande favorite dans la course à l’OIF, face à la secrétaire générale sortante Michaëlle Jean.

Il faut dire que la candidate africaine, qui occupe désormais le poste de Secrétaire générale de l’organisation, a bénéficié d’un large soutien de l’Union africaine (UA), de la France notamment son président Emmanuel Macron ainsi que du Canada et du Québec qui ont décidé de se rallier au consensus.

Sa nomination signe le retour de l’Afrique à la tête de l’Organisation.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE