Forte mobilisation européenne pour soutenir le développement de l’Université Euromed de Fès au Maroc

0
534

L’Université Euromed de Fès au Maroc a bénéficié récemment d’une subvention de plus de 13 millions d’euros – soit plus de 148 millions de dirham marocain (MAD) –  de l’Union européenne via la Banque européenne d’investissement (BEI) pour accompagner la construction et l’équipement de l’éco-campus.

Les accords de financement entre l’Union européenne (UE), la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Université Euromed de Fès ont été signés dernièrement sous les auspices de Mohamed Benchaâboune, Ministre de l’Economie et des Finances du Maroc, en présence de Claudia Wiedey, Ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, d’Anna Barone, représentante de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de Mostapha Bousmina, Président de l’Université Euromed.

Un évènement a également été organisé à Fès avec les étudiants et les membres du corps professoral de l’Université où un échange fructueux a eu lieu sur la politique de voisinage et les liens Europe- Sud de la Méditerranée.

Ce financement européen intervient dans le cadre d’un mécanisme particulièrement innovant, la Facilité d’Investissement pour le Voisinage (FIV), dont un des objectifs est de financer des investissements dans des projets clés d’infrastructures sous la forme de subventions qui viennent en complément des prêts accordés par les institutions financières européennes. En 2017, la BEI avait en effet octroyé un prêt de 70 millions d’euros à l’Université Euromed de Fès avec des conditions de financement optimales grâce à sa notation AAA, et l’UE un don de 5 millions d’euros.

“Nous espérons que plusieurs promotions d’étudiants de tous horizons (Méditerranée, Afrique subsaharienne, Europe) sortiront de l’Université Euromed, nourris des valeurs de tolérance entre les peuples, enrichis des vertus de l’interculturalité et forts des compétences les plus utiles tant pour le marché du travail local qu’international” a déclaré Claudia Wiedey, Ambassadeur de l’UE au Maroc.

« Nous nous félicitons de pouvoir contribuer à nouveau, grâce aux fonds de l’UE, au développement de l’Université euro-méditerranéenne de Fès, qui occupe une place essentielle dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche au Maroc. Sa vocation interculturelle et sa disposition à nouer des partenariats avec d’autres établissements universitaires du bassin méditerranéen en font un acteur académique clef pour la région », a déclaré Anna Barone, Représentante de la BEI au Maroc.

Avec ce nouveau financement, l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI) réaffirment avec force leur soutien aux ambitions de l’Université Euromed de Fès pour une formation d’Excellence, boursière et sociale, résolument tournée vers les nouveaux métiers et vers l’Economie verte.

LAISSER UN COMMENTAIRE