Football: Le Congo tient enfin sa première victoire

0
281

George Weah, le président libérien, a assisté depuis les tribunes du stade Alphonse-Massamba-Débat à la défaite des siens 1-3 en match comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total, Cameroun 2019. 

Les Diables rouges ont enfin mis un terme à une longue série de matches sans victoire qui durait depuis le 4 septembre 2016. Merveil Ndockyt  buteur et passeur décisif a montré le bon chemin à ses coéquipiers avant que les deux « Princes »  Oniangué et Vinny Ibara, qui signaient leur retour en sélection, apportent aussi  leur touche à cette précieuse victoire.

La première mi-temps a tourné à l’avantage des  Diables rouges. Ils se sont procurés  les meilleures situations des buts sans pourtant se mettre à l’abri. Sur un contre bien mené par Vinny Ibara, Thievy Bifouma alertait Merveil Ndockyt qui, du plat du pied, transformait l’offrande  à la fin du premier quart d’heure.  L’arrêt du gardien libérien Boison Wynney De Souza sur la frappe de Junior Makiessé à la 33e minute, permettait au Libéria de rester  dans le coup. Peu avant son arrêt de grande classe , la défense du Libéria en difficulté n’était pas loin  de céder au pressing des Congolais. La mauvaise remise de l’un de ses défenseurs  faillit coûter cher à  son équipe. Heureusement pour lui  Prince Vinny Ibara  n’eut pas la vitesse pour redresser le ballon.

Avec un avantage au terme d’occasions créées, les Diables rouges collectionnaient les échecs devant la défense du Libéria quand le coup franc de   Thievy Bifouma effleurait la barre transversale à la 45eminute.

Des occasions que les poulains de Valdo Candido commençaient à regretter à la 46e minute  lorsque  Sam Johnson surprenaient le gardien congolais. Chansel Massa, masqué par ses défenseurs, ne pouvait rien faire sur le coup.  A force de trop pousser, les Diables rouges parvenaient à reprendre l’avantage  à la 61e minute. Prince Vinny Ibara reprenait victorieusement de la tête le centre de Merveil Ndockyt.

Les Diables rouges avaient ensuite du mal à gérer ce résultat.  L’intervention de Chansel Massa à la 77e minute  sur la frappe de Sam Johnson permettra de conserver le résultat.  Puis dans la foulée,  le défenseur congolais Baudry Marvin servi par Dylan Saint Louis, manquait  miraculeusement le cadre. Il fallait attendre la 89e minute pour que  Prince Oniangué enterre les espoirs des Libériens de revenir au score.

Réactions

Thomas Kojo (sélectionneur du Libéria)
Je félicite l’équipe congolaise pour son match techniquement et tactiquement, ils ont bien joué. Le coach congolais a bien fait son travail. Ses joueurs ont bien respecté  les consignes.  Nous avons perdu et nous allons repartir au Liberia pour nousassurer qu’à la maison, nous allons faire mieux.

Valdo Candido (sélectionneur du Congo)
L’équipe du Liberia est très difficile à battre. Je savais que si on exerçait le pressing dès les  quinze ou vingt premières minutes, on allait faire la différence. Mais ce n’était pas facile de maintenir ce rythme jusqu’au bout parce que  le Liberia a des joueurs puissants. Je suis fier de mes joueurs parce qu’ils ont fait un très bon match.  Nous sommes dans le bon chemin. A nous de confirmer à Monrovia.

LAISSER UN COMMENTAIRE