Festival Bilili BD : Vingt auteurs de six pays à la fête

0
419

La troisième édition qui s’est ouvert la 4 décembre 2018 à Brazzaville et restera à la disposition du public jusqu’au 8 décembre à Brazzaville.

Ce festival est organisé par Bilili DB en partenariat avec l’IFC sur le thème « Métissages graphiques ». Pour célébrer la bande dessinée, vingt auteurs venant de six pays ont fait de déplacement de la ville-capitale de la République du Congo parmi lesquels, la France, la République démocratique du Congo (RDC), le Cameroun, le Nigeria. Ayodele Elegba, Michel Jacquet, Leah Touitou, Tristan Thil, Catherine Coquery Vidrovitch et Vincent Bailly.

Les organisateurs de ce festival ont international de la bande dessinée (BD) du Congo ont animé à cet effet, le 4 décembre à l’Institut français du Congo (IFC), une conférence de presse, en vue d’annoncer l’ouverture et la programmation détaillée de la rencontre ainsi que la présentation des invités.

Pour les organisateurs, le festival Bilili BD essaie de mettre en lumière les auteurs locaux et internationaux, de créer des liens entre eux, de créer du réseautage. Tout le monde n’a pas de formation pour être auteur de bande dessinée mais tout le monde a forcément un talent à développer. L’intérêt du Bilili BD c’est de ramener les ressources qui peuvent être ou semblent inaccessibles pour booster la qualité des productions des auteurs sur le territoire.

Il est prévu, au cours de ce festival, plusieurs activités, à savoir, des jeux vidéo; des rencontres littéraires; des conférences-débats; des rencontres auteurs et dédicaces d’ouvrages ainsi qu’un concert karaoké dessiné ; des projections cinématographiques ; coaching projets BD ; présentation de la Cité internationale de la BD d’Angoulême suivie des finales concours et remises de prix aux trois catégories enfants, ado- adultes (en BD, en cosplay et jeux vidéo).

Des expositions sont proposées au public à l’IFC et au Mémorial Pierre-Savorgnan-de Brazza, pour la présentation de l’adaptation en BD de Congo 1905, le Rapport Brazza. S’agissant du Mémorial, Mme Catherine Coquery Vidrovitch a animé une conférence sur son livre en présence des deux Bédéistes ayant reproduit son livre. Après cette partie intellectuelle, le vernissage de l’exposition a eu lieu en présence de l’ambassadeur de France et de la directrice général du Mémorial.

Des stands sont également érigés dans le hall de l’IFC avec les noms des auteurs parmi lesquels Ayodele Elegba (Nigeria), Badik’Art (Congo Brazzaville), Barly Baruti (Congo Kinshasa), Claye Edou ( Cameroun), Collectif Bulles africaines (RDC), Desy Park (Congo Brazzaville), Elyon’s ( Cameroun), FNAC (Congo Brazzaville), Gbich (Côte d’Ivoire), Kevin Boman (république du Congo), Jarjille Editions (France), Mboa festival (Cameroun), P4m Ch4n (France), Raphaël Mac (république du Congo), Equipe «Congo 1906, rapport Brazza » (France) et Yannos (république du Congo.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE