Fatou Diome: « la décolonisation de la pensée a déjà été faite par des penseurs tels que Cheikh Anta Diop, Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor »

0
301

Le mouvement de la décolonisation de la pensée et des savoirs, porté par un certain nombre d’intellectuels africains et de la diaspora, n’est pas une urgence, a estimé Fatou Diome.

« C’est une urgence pour ceux qui ne savent pas encore qu’ils sont libres », a déclaré l’écrivaine Franco-sénégalaise dans un entretien avec Le Monde Afrique affirmant qu’elle ne se « considère pas colonisée » .

Fatou Diome, qui s’est exprimée lors de cet entretien sans filtre sur son enfance, l’immigration, le féminisme, ou la pensée « décoloniale », a en outre déploré que « rengaine sur la colonisation et l’esclavage est devenue un fonds de commerce ».

Par ailleurs, elle a estimé que « la décolonisation de la pensée a déjà été faite par des penseurs tels que Cheikh Anta Diop, Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor ou encore Frantz Fanon ».

Ainsi, « avançons, en traitant les urgences problématiques de notre époque », a-t-elle suggéré.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE