Fadel Barro : « Macky Sall n’a pas tenu son engagement de réduire son mandat à cinq ans »

Le porte-parole du mouvement citoyen "Y en a marre" dans un entretien à Jeune Afrique

0
1180
Fadel Barro du mouvement "Y en a marre" et le présidant Macky Sall.

S’il ne soutient officiellement aucun candidat à la présidentielle du 24 février, Fadel Barro se montre très critique à l’égard du président sortant, Macky Sall. Tout comme le mouvement citoyen « Y en a marre » dont il est le porte-parole.

Fadel Barro  reproche au chef de l’Etat sénégalais « de n’avoir pas tenu parole ». Macky Sall « a complètement oublié l’engouement et l’effervescence dans lesquels il a été élu en 2012 », a-t-il déclaré dans un entretien à Jeune Afrique.

Visiblement déçu, il rappelle que « les Sénégalais ne s’étaient pas mobilisés pour Macky Sall, mais parce qu’ils voulaient préserver leur démocratie et beaucoup d’autres choses : la limitation des mandats présidentiel, la séparation des pouvoirs, des emplois pour les jeunes, une gestion plus vertueuse des affaires, plus de transparence, moins d’impunité… »

Il se trouve qu’au bout de sept ans, fait-il observer, « Macky Sall n’a pas tenu son engagement de réduire son mandat à cinq ans ».

Et ce n’est que ce point qui est reproché au président sortant. Selon Fadel Barro, « vous avez aussi vu comment la justice a été instrumentalisée sur des dossiers politiques pour empêcher des candidats de se présenter, comme Karim Wade et Khalifa Sall ».

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE