Essai psychanalytique du footballeur Hamd Allah

0
242

Plusieurs journalistes m’ont contacté au sujet du comportement du joueur de footbal Hamd Allah afin d’avoir mon avis qui est le suivant :

Il est impossible de poser un diagnostic psychiatrique ni de psychanalyser une personne qui ne se soumet pas de son plein gré à un examen psychiatrique ou à une psychanalyse.

Ceci dit, nous pouvons parler de façon général du profil de la personnalité d’une personne à travers son comportement. Nous savons aussi que toutes les stars ainsi que les chefs politiques présentent un profil assez déterminé.

Toutes les analyses décrites ci-dessous sont hypothétiques et en aucun cas je ne présume que le joueur en question présente les étiologies avancées plus bas. Ce ne sont que des réponses générales!

Dans le cas de ce joueur et d’ailleurs dans le cas aussi de plusieurs stars de sport, de musique ou de cinéma, et selon leurs comportements récurrents lors de leurs expériences professionnelles, je peux émettre plusieurs hypothèses.

  1. Instabilité émotionnelle et impulsivité

Certaines personnes sont incapables de maitriser leurs émotions et réagissent impulsivement en prenant ainsi des décisions rapides, irraisonnables et fâcheuses.

2. Narcissisme pathologique

La majorité des marocains souffrent d’un narcissisme très perturbé. Le marocain ne s’aime pas et il est convaincu qu’il n’est pas aimé. Ainsi il est tout le temps torturé et il torture aussi son entourage en cherchant constamment la preuve d’être bien aimé.

Cela peut expliquer le fait que la population marocaine soutienne ce joueur par exemple, car il est le porte parole de leur souffrance avec leur propre narcissisme. Ainsi les marocains ont projeté leur vécu sur ce joueur.

3. Ego surdimensionné

De façon générale, la personne qui souffre d’une distorsion de son narcissisme, par mécanisme de défense psychologique,  développe un égo démesuré à la moindre frustration avec des réactions comportementales inadaptées et inappropriées, soit elle se referme sur elle-même en pleurant par exemple et en boudant, soit elle exprime une violence verbale et comportementale irraisonnables.

4. Chantage affectif et règlement des comptes

Certaines personnes immatures émotionnellement sont rancunières et attendent la moindre occasion pour se venger en faisant chanter le persécuteur. Ainsi, elles peuvent réagir en abandonnant leurs obligations, comme un enfant qui lorsqu’il boude,  met ses mains sur ses yeux, pour ne rien voir, comme s’il n’était plus là et c’est l’équivalent d’abandonner son entourage.

5. Maladies psychiatriques

Evidement nous pouvons soupçonner aussi certaines maladies psychiatriques responsables de certains comportements impulsifs avec transgression des règles sociales et/ou professionnelles. Ces maladies pourraient être comme « la panoïa » ou bien « trouble de l’humeur à cycle rapide » ou bien aussi « borderline ».

Docteur Jaouad MABROUKI

Expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE