Eradication de la poliomyélite au Tchad: le Gouvernement et ses partenaires intensifient les campagnes de vaccination

Ces efforts, s’ils se poursuivent résolument, seront à coup sûr bénéfiques pour tous les enfants vivant au Tchad, selon l'OMS.

0
191
Les séances de vaccination des enfants ont suivi les différentes allocutions au cours de cette campagne.

Organisée par le Ministère de la Santé publique en collaboration avec les partenaires de l’initiative mondiale pour l’éradication de la polio au Tchad, les activités de vaccination supplémentaires (AVS) contre la poliomyélite ont été lancées le 26 mai dernier à Chadra (Chef-lieu du département de Barh- El-Gazel Ouest) dans la Délégation sanitaire régionale du Barh El-Ghazal. 

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que cette vaccination, qui utilise le Vaccin polio oral (VPO) monovalent de type 2, fait partie de la réponse à l’épidémie de poliomyélite dans la région du Lac Tchad après la notification de cas confirmés de polio au Nigeria en 2016.

A noter que deux millions cinq cent cinquante-huit mille trois cent cinquante-deux (2.558.352) enfants tchadiens âgés de 0 à 59 mois sont ciblés par cette campagne et permettra donc de vacciner aux frontières et de cibler les enfants en déplacement y compris les nomades.

Comme l’a relevé l’OMS dans un communiqué, « malgré les efforts en cours pour augmenter la couverture vaccinale au Tchad, l’atteinte des populations nomades, les populations insulaires et difficiles d’accès, continue de poser de nombreux défis. Les derniers cas de poliomyélite au Tchad étaient notifiés chez des enfants nomades en 2012 ».

Il est à souligner aussi que le lancement de cette campagne a également été lancée dans les autres régions du Tchad par les Gouverneurs grâce aux appuis techniques, matériels et humains de l’OMS et l’Unicef qui unissent leurs efforts pour soutenir le Ministère de la santé publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE