Elise Bouala est la Miss Congo-France 2014

0
210
La nouvelle égérie de la beauté congolaise vient de la région Plateau-Batéké Gamboma

La nouvelle égérie de la beauté congolaise vient de la région Plateau-Batéké Gamboma

Originaire du Congo-Brazzaville, Elise Bouala a été désignée le 22 février dernier, Reine de la beauté et de l’élégance congolaise des deux rives du fleuve Congo au titre de l’année 2014.
La lauréate, qui représentait à cette compétition la région Plateau-Batéké Gamboma, s’est vu ainsi offrir le sixième titre du désormais prestigieux concours de Miss Congo-France.
Elise Bouala succède à Mlle Bénédicte Ngiambila de la région Kinshasa qui a porté la prestigieuse couronne tout au long de l’année 2013.
Cette compétition a également consacré deux magnifiques dauphines. Il s’agit de Merveille Bakanga de la province de Kinshasa (RD Congo) et Verah Kondo de la région du Kouilou (Congo-Brazzaville), respectivement première et deuxième dauphines.
Présentée par le duo composé de Duc-Teddy Abonckelet et Cathie Manianga Myra (Miss Congo-France 2008), l’édition 2014 était organisée au Salon Hoche (9, Avenue Hoche, Champs Elysées) en présence de plus de 500 personnes. Et a connu la participation de la vice-présidente du Comité Louda Abonckelet.
« Nous sommes très heureux d’avoir réalisé cette 6ème édition qui pérennise notre événement Miss Congo-France que nous voulions placée sous le signe de l’union et de la fraternité de la communauté congolaise de nos deux pays en France », a confié, satisfait, Duc-Teddy Abonckelet de l’agence organisatrice Prodman Evenementiel.
Dressant le bilan de cette édition, ce dernier ajoute qu’il « est positif. Nous avons fait salle comble avec plus de 500 personnes, ce qui nous permet de nous projeter pour l’avenir dans une salle encore plus grande pour mieux accueillir nos frères et sœurs congolais ».
Il est à signaler que le jury de cette sixième édition était présidé par Johan Pauwels, directeur commercial pôle Europe chez ECair.
S’agissant de la prochaine édition, les organisateurs restent confiants quant à sa réussite. Qui, espèrent-ils, devait attirer encore plus de partenaires et de sponsors afin d’offrir à tous « une magnifique édition dans un cadre encore plus grand et magique en plein cœur de la capitale parisienne ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE