Eliminatoires Mondial 2018 : Les Léopards de la RDC s’inclinent face aux Aigles de Carthage

La Tunisie prend la tête du groupe devant la RD Congo avec respectivement 9 et 6 points.

0
1052

Les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC) se sont inclinés face aux Aigles de Carthage, vendredi 1 septembre à Radès en Tunisie. 

Les Congolais ont été battus sur le score de 2 buts à 1, à l’issue de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018.

La confrontation qui s’annonçait pourtant équilibrée, au résultat bien incertain, « a tourné à l’avantage des Aigles de Carthage comme l’indique la possession du ballon, 61% en faveur des Tunisiens, 39% pour les Congolais, le nombre de ballons joués, 629 contre 403, enfin les tirs au but, 14 contre 6 », note la Confédération africaine de football (CAF).

Il n’est donc pas étonnant si les hommes de Nabil Maâloul ont pu prendre le dessus sur la RD Congo et ouvrir le score sur un pénalty du défenseur Yassine Meriah consécutif à une faute d’Issama Mpeko sur Fakhreddine Ben Youssef (1-0, 18’).

Une joie de courte durée, puisque peu avant la mi-temps, les Congolais parviennent à égaliser sur une erreur défensive des Aigles.

En effet, alors que Mathlouti sort pour intercepter un centre congolais, Rami Bedoui tente de dégager le ballon mais il se rate. Cédric Bakambu, l’attaquant de Villareal, qui a suivi, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond de la cage vide (1-1, 42’), décrit la CAF sur son site.

La rencontre prend une autre tournure dès l’entame de la deuxième période lorsque la Tunisie se rue à l’assaut de la surface de vérité de Ley Matampi. « Ghilane Chaalani est au rebond d’un centre repoussé de Youssef Msakni. Le Tunisien frappe à bout portant et ne laisse aucune chance au gardien congolais (2-1, 47’) ».

Le match retour est prévu pour le 5 septembre à Kinshasa en RDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE