Ekon Gabria met sur le marché son premier album autoproduit, « Temps de Dieu »

Le nouvel opus de la jeune chanteuse camerounaise est un subtil mélange de sonorités africaines et occidentales

0
1010
La chanteuse Ekon Gabria. Photo: Ahmed Laaraki Pagesafrik

Deux ans après la sortie de son dernier single au titre prémonitoire « Succès », Ekon Gabria met sur le marché son premier album : « Temps de Dieu ».

Sur le marché depuis près de deux mois, le nouvel opus de la jeune chanteuse camerounaise offre un subtil mélange de sonorités camerounaises et occidentales qui donne à entendre et à danser.

Produit par l’artiste elle-même, avec le soutien de connaissances et amis d’Afrique et d’Europe, l’album a été réalisé entre le Cameroun et le Maroc. Mais c’est à Marrakech, la capitale touristique marocaine, qu’il a été enregistré au studio Daniel Productions.

Le « Temps de Dieu » comporte six magnifiques titres inspirés du quotidien et dévoilant dès les premières notes l’univers musical de la chanteuse, particulièrement les influences musicales qui ont bercé son enfance.

Sous l’oreiller, assis, débout ou encore en marchant, les fans et amoureux de bonnes musiques apprécieront les titres « Dis-le moi », « Bébé », « Jalousie », « Foyer en feu », « Respect » » et « Atomic », interprétés en français et dans sa langue maternelle, le bassa.

Des compositions mêlant différents styles musicaux comme le R&B, la techno, le slow et le bikutsi, un style musical traditionnel originaire des provinces du Centre et du Sud du Cameroun.

Précisons que la chanteuse, qui vit désormais à Casablanca au Maroc, a été particulièrement bien entourée par Marco à l’arrangement et au piano, Jonas à la guitare. Sans oublier Hassan, Idriss Benani et Philippe qui lui ont été d’un grand soutien pour la réalisation de ce bijou sonore.

Pour soutenir la promotion du nouvel album, signalons également que l’artiste a dévoilé récemment le clip du morceau « Dis-le moi » (voir ci-dessous). Signé du réalisateur congolais Dieudonné Maye, il est disponible depuis trois semaines sur les réseaux sociaux.

Un album à ne rater sous aucun prétexte et surtout à écouter sans modération.

LAISSER UN COMMENTAIRE