Economie: Calixte Ganongo affirme que «le pays n’est pas en cessation de paiement»

0
1268
Le ministre Calixte Nganongo

Le ministre congolais des finances, du budget et du portefeuille public, M. Calixte Nganongo, a affirmé le 13 mai 2017 à Brazzaville que le Congo n’est pas en cessation de paiement,  même s’il y a une morosité financière ayant causé  l’arrêt de plusieurs chantiers dans le pays.

Le ministre a fait cette affirmation au cours d’un entretien  avec  la presse, sur la situation monétaire et  économique  peu  reluisante du Congo due à la chute du prix du baril de pétrole.
«Pour cela, il  s’agit, après l’embellie économique de 2010 à 2014, d’arrimer aujourd’hui les  besoins du  pays aux recettes disponibles, en  sachant  que le gouvernement est en train de prendre des mesures nécessaires afin de redresser la situation, à la faveur de la remontée timide du prix du baril de pétrole», a-t-il indiqué.
Le ministre a rappelé que l’emprunt obligataire a fait obtenir au Congo la somme de 192 milliards de FCFA avant d’ajouter que «cet argent a permis d’éponger la dette de l’Etat et d’entreprendre tout ce qui a été prévu dans ce cadre, pour que le Congo se place dans une nouvelle dynamique,  à l’instar des autres pays de la CEMAC qui sont aussi passés par cet emprunt».
Concernant l’ouverture aux capitaux privés de certaines entreprises congolaises qui battent, à savoir, la Société Nationale d’Electricité (SNE) et la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE) ainsi que compagnie aérienne Ecair, le ministre des finances a estimé que de nouveaux modes de gestion et d’organisation s’imposent tout en précisant que cela relève d’une décision du gouvernement après analyse.

LAISSER UN COMMENTAIRE