Droits humains : Yvonne Chaka Chaka au Congo pour défendre les droits de l’enfant

0
235

L’artiste-musicienne sud-africaine de renommée internationale, Yvonne Chaka Chaka, est arrivée à Brazzaville le 22 juillet 2019 par le beach en provenance de Kinshasa en RDC. Elle est actuellement engagée dans l’humanitaire et séjourne au Congo jusqu’au 26 juillet prochain pour un plaidoyer auprès du secteur privé.

Ce plaidoyer qu’elle mène vise le renforcement d’un partenariat en faveur de la promotion des droits de l’enfant au Congo. Selon elle,le gouvernement congolais ne peut pas tout faire seul. Le secteur privé joue un rôle majeur dans le développement des nations en investissant dans la santé, l’éducation et la protection de l’enfant.

«Je suis donc heureuse de venir discuter avec les acteurs du secteur privé du 25 au 26 juillet à Pointe-Noire pour mobiliser ledit secteur en faveur de l’enfant », a-t-elle dit en substance.

Yvonne Chaka Chaka arrive au Congo en qualité d’ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef et des Nations unies. Elle a toutefois reconnu les efforts de la république du Congo dans la promotion des droits des enfants à l’éducation, à la santé. Elle envisage d’apporte un soutien au gouvernement pour accélérer la réalisation de ces droits.

Elle a également prévu un voyage à Pointe-Noire. Avant d’y aller, Yvonne Chaka Chaka va d’abord s’entretenir avec plusieurs autorités de la ville de Brazzaville.

Il sied de rappeler que par ailleurs que Mme Chaka Chaka est la fondatrice de la  Fondation Princesse de l’Afrique, une organisation de bienfaisance. C’est en 2005 que l’Unicef l’a élevée au rang d’ambassadeur continental spécial sur le paludisme avant d’être plébiscitée, par l’Union africaine et l’Unicef, ambassadrice de bonne volonté pour la prévention des violences contre les enfants en 2008.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE