Douane congolaise : Passation de consignes entre le partant et l’entrant

0
1440
Guénolé Mbongo Koumou (gauche) a officiellement pris ses nouvelles fonctions de directeur général des douanes et droits indirect.

Nommé le 27 décembre par le dernier conseil des ministres de l’année, du 27 décembre  2018, Guénolé Mbongo Koumou a officiellement pris ses nouvelles fonctions de directeur général des douanes et droits indirect, le 4 janvier 2019 à Brazzaville.

Le nouveau directeur général a officiellement promis de s’employer, tout en reconnaissant que ce sera avec l’appui des cadres et agents de son administration, d’opérer des réformes afin de renflouer les caisses de l’Etat en recettes douanières.

«C’est une grande responsabilité. Je m’emploierai avec rigueur, vigueur, intégrité et honneur dans mes nouvelles fonctions, à opérer le renouveau nécessaire de l’administration des douanes, en vue de mériter la confiance du chef de l’Etat. Je m’emploierai, avec tous les cadres et agents des douanes, pour pourvoir l’Etat en recettes douanières »,a déclaré Mbongo Koumou.

Il a profité de ce moment mémorable pour inviter les agents des douaniers à travailler en se référant aux réformes impulsées par la tutelle. Il a également eu quelques mots pour les  partenaires et les usagers des douanes tout en leur affirmant sa disponibilité et celle de toute la corporation à mener des changements qualitatifs nécessaires à la relance de l’économie congolaise.

Le nouveau directeur des douanes remplace à ce poste Jean Alfred Onanga. Il sied de préciser que la cérémonie d’installation du nouveau directeur général dans ses nouvelles fonctions était patronnée par le directeur du cabinet du ministre des Finances et du budget, Henri Loundou.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE