Didier SAMBA s’offre un nouveau concept de la variété, au plus concret

0
518
Didier SAMBA

Devenu très peu de temps l’artiste incontournable de la diaspora, dans le domaine de la variété afro-caribéen, Didier SAMBA s’offre un nouveau concept qui s’appuie sur d’anciennes tendances de la rumba, reggae, zouk, salsa, kompa… en plaçant les vieux airs de la musique africaine, caribéenne, tous les groupes confondus sous la bannière des merveilles du passé.

C’est dire que le chanteur de variétés a laissé au cours de ses derniers spectacles une impression sensationnelle. La vraie bonne surprise du moment est l’interprétation de l’œuvre du célébrissime Manu DIBANGO : « Le soir au village ».

En effet, sur fond de fusion Makossa camerounais, et Reggae jamaïcain, Didier SAMBA tente de restituer l’ambiance des nuits chaude du village en Afrique. C’est la vraie rencontre du Makossa et du Reggae.

Le nouveau concept, qui restitue le retour aux fondamentaux de la musique africaine et caribéenne, au cours de ses années de gloire, jouit déjà d’une présence scénique à l’ancienne et semble déjà conquérir le maximum des adeptes.

Les thèmes et les arrangements explosifs du groupe d’accompagnement, recueille au fur et à mesure de ses prestations, un monde de plus en plus nombreux, en témoigne le clip joint.

Très à l’aise sur scène, Didier SAMBA joue son propre rôle dans une multitude des airs inoubliables et nostalgiques. A travers son chant, ses pas de danse et le savoir faire de son groupe, nous nous trouvons dans un show qui rappelle l’ambiance du bon vieux temps des sanctuaires congolais de la danse à Brazzaville dans les années 60/70.

Enfin, Didier SAMBA qui compte aujourd’hui parmi les spécialistes du ténor classique, généreux et chaleureux, tient à faire de son nouveau concept de plus en plus communicatif et dansant, une structure capable d’investir le plus de passion sensuelle et d’engagement physique dans sa musique.

LAISSER UN COMMENTAIRE