Deux grands Rois se rencontrent

Felipe VI et Mohammed VI

0
653
Le Roi d'Espagne Felipe VI et le Roi Mohammed VI du Maroc.

Le Roi d’Espagne Felipe VI et son épouse la Reine Dona Laetizia sont arrivés, le 13 février 2019, à Rabat en visite officielle où ils ont été accueillis par le Roi Mohammed VI du Maroc, accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan, du Prince Moulay Rachid et des Princesses Lalla Khadija, Lalla Meryem, Lalla Asmae, Lalla Hasnaa et Lalla Oum Keltoum.​

Par la suite, les deux Chefs d’Etat se sont rendus, debout en voiture au toit ouvrant, à la Place du Mechouar du Palais Royal de Rabat où un accueil officiel a été réservé aux illustres hôtes du Roi Mohammed VI et ce, en empruntant les principales artères, pavoisées de drapeaux marocains et espagnols, permettant à des milliers d’habitants des villes de Salé et de Rabat d’exprimer leur joie.

​A noter que le Souverain ibérique est accompagné d’une forte délégation de l’Exécutif et d’un nombre important de femmes et hommes d’affaires, attestant ainsi du caractère exceptionnel, privilégié, stratégique et singulier des relations entre les deux pays et traduisant la relation séculaire et fraternelle qu’entretiennent les deux Familles Royales.​

Par la suite le Souverain marocain a eu des entretiens avec son homologue espagnol. Entretiens qui se sont tenus en présence côté espagnol, du Ministre des Affaires Etrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, du Chef de la Maison Royale et de l’Ambassadeur d’Espagne à Rabat et, du côté marocain, des Conseillers du Souverain, du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et de l’Ambassadeur du Maroc à Madrid.​

A l’issue de ces entretiens, les deux Souverains ont présidé, mercredi au Palais des Hôtes à Rabat, la cérémonie de signature de 11 accords de coopération bilatérale dans les domaines suivants :​

* le premier accord est un mémorandum d’entente établissant un partenariat stratégique multidimensionnel entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne,​

* le 2-ème accord concerne un protocole relatif à la donation irrévocable du Grand Théâtre Cervantes de Tanger,​

* le 3-ème accord est relatif à la coopération en matière de lutte contre la criminalité,​

* le 4-ème accord est un mémorandum d’entente pour l’établissement d’un partenariat stratégique en matière d’énergie,​

* le 5-ème accord concerne un mémorandum d’entente relatif au développement d’une troisième interconnexion électrique Maroc-Espagne,​

* le 6-ème accord est un mémorandum d’entente entre la Fondation Nationale des Musées (Maroc) et le Ministère espagnol de la Culture et des Sports pour la coopération en matière de Musées,​

* le 7-ème accord est un mémorandum d’entente entre la Fondation Nationale des Musées et le Musée National Centre d’Art Reina Sofía (Espagne), pour l’organisation d’une exposition à Madrid,​

* le 8-ème accord est un mémorandum d’entente entre les Archives Royales (Maroc) et le Patrimoine National du Royaume d’Espagne, pour l’organisation au Palais Royal à Madrid d’une exposition sur les collections Royales des deux pays,​

* le 9-ème accord est un mémorandum de collaboration avancée pour la mise en œuvre du dispositif de facilitation des flux du commerce et des passagers au niveau du Détroit de Gibraltar,​

* le 10-ème accord est un mémorandum d’entente entre la Royal Air Maroc (RAM) et IBERIA Airlines,

​* et enfin, le onzième accord est un mémorandum d’entente pour l’assistance et la coopération mutuelle entre l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) et la Commission Nationale du Marché des Valeurs (CNMV – Espagne). ​

Ces accords, de nature à donner une nouvelle impulsion aux relations de coopération maroco-espagnoles, témoignent de la profondeur et de la qualité des relations bilatérales, ainsi que de la volonté des deux Souverains de consolider le partenariat stratégique multidimensionnel qui lie les deux pays voisins et amis.​

En conclusion, on peut affirmer que le Maroc et l’Espagne sont deux pays unis dans la diversité, appelés, aujourd’hui plus que jamais, à marcher ensemble pour faire face aux défis de la mondialisation. ​Ils sont également unis dans la diversité tout en relevant que la proximité des deux pays et de leurs peuples n’est pas une simple rhétorique, mais s’appuie sur une vieille affection qui les unit au-delà des différences conjoncturelles. ​

La confiance entre les deux pays est également bénéfique et profitable pour la coopération entre les universités, entreprises et, surtout, les services de sécurité des deux pays, essentielle pour la préservation de la paix dans la région. ​

L’action coordonnée de ces services optimise les résultats de la lutte contre les fléaux contemporains : terrorisme, traite des êtres humains, trafic de drogue, ainsi qu’en matière de gestion des flux migratoires. ​Le Maroc et l’Espagne ont réussi par conséquent à consolider une relation politique de confiance, de coopération et d’amitié.​

Farid Mnebhi.

LAISSER UN COMMENTAIRE