La demande de tourisme international demeure forte en 2016

1
45648
Selon le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 3,9% pour atteindre un total de 1 milliard 235 millions.

Le nombre de touristes ayant réalisé un voyage international a progressé d’environ 46 millions par rapport à 2015

2016 a été la septième année consécutive de croissance soutenue du tourisme international depuis la crise économique et financière mondiale de 2009, a affirmé l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).
Il faudrait remonter aux années 60 pour trouver une telle séquence de croissance solide et ininterrompue, a indiqué l’agence onusienne dont la dernière enquête annonce une confiance soutenue du secteur en 2017.
Par rapport au record atteint en 2008 avant la crise, 300 millions de touristes internationaux de plus auraient sillonné le monde en 2016, a ajouté l’OMT précisant que « les recettes du tourisme international se sont accrues à un rythme similaire au cours de cette période ».
Ainsi, en dépit des difficultés qui ont affecté certains pans du tourisme international au cours de l’année écoulée, la demande est restée globalement forte en 2016, a relevé l’OMT dans un récent communiqué.
En effet, selon le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 3,9% pour atteindre un total de 1 milliard 235 millions; le nombre de touristes (visiteurs qui passent la nuit) ayant réalisé un voyage international a progressé de quelque 46 millions par rapport à 2015.
Pour le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, il ne fait aucun doute que « le tourisme a fait preuve d’une force et d’une résilience extraordinaires ces dernières années malgré les nombreux défis auxquels il a été confronté, notamment en matière de protection et de sécurité ». Ce dernier se félicite, par ailleurs, de ce que le tourisme international « continue de se déployer vigoureusement et de contribuer à la création d’emplois mais aussi au bien-être des communautés dans le monde entier ».
A noter que la répartition par région indique que l’Afrique a connu un bond de 8% des arrivées internationales en 2016, soit 4 millions d’arrivées supplémentaires. Après deux années problématiques, le continent a reçu un total de 58 millions de touristes. Selon l’OMT, « l’Afrique subsaharienne (+11%) vient en tête tandis qu’une reprise progressive s’est amorcée en Afrique du Nord (+3%) ».
D’après les données analysées, « le Moyen-Orient a accueilli 54 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2016, soit environ 4% de moins qu’en 2015, avec des résultats contrastés suivant les destinations ».
Du côté de l’Europe, il ressort des différentes analyses que les résultats ont été contrastés du fait notamment que diverses destinations ont été affectées par des problèmes de protection et de sécurité des touristes.
Il n’empêche que « les arrivées internationales se sont montées à 620 millions en 2016, soit 12 millions (+2%) de plus qu’en 2015. L’Europe du Nord (+6%) et l’Europe Centrale (+4%) ont enregistré des résultats satisfaisants alors qu’en Europe méridionale méditerranéenne les arrivées n’ont progressé que de 1% et qu’en Europe occidentale les résultats ont stagné », a relevé l’OMT.
Classée en tête de la croissance des régions, en termes relatifs et absolus, la région Asie et Pacifique (+8%) a enregistré 24 millions d’arrivées de touristes internationaux de plus en 2016, soit au total 303 millions.  « La croissance a été prononcée dans les quatre sous-régions avec des taux de croissance de 10% en Océanie, 9% en Asie du Sud et 8% en Asie du Nord-Est et en Asie du Sud-Est », a  précisé l’agence.
Au niveau des Amériques, l’OMT fait état de 8 millions de touristes internationaux de plus (+4%), soit au total 201 millions, consolidant les résultats robustes des deux dernières années. Il ressort des analyses que « la croissance a été légèrement plus accentuée en Amérique du Sud et en Amérique centrale (+6% dans les deux cas), laissant aux Caraïbes et à l’Amérique du Nord environ 4% d’arrivées supplémentaires », a noté l’OMT.
L’organisation précise toutefois que toutes ces conclusions se fondent sur des données préliminaires fournies par les destinations et les estimations de l’OMT pour les données manquantes.
En ce qui concerne les prévisions de 2017, le Groupe d’experts de l’OMT assure que la croissance devrait se maintenir à un niveau similaire. Ils prévoient, en effet, une augmentation de 3 à 4% des arrivées de touristes internationaux dans le monde en 2017. « Cette expansion devrait se situer entre 2 et 3% pour l’Europe, 5 et 6% pour l’Asie et le Pacifique et pour l’Afrique, 4 et 5% pour les Amériques, et 2 à 5% pour le Moyen-Orient où la volatilité est plus élevée », a indiqué l’OMT.
Pour rappel, les Nations unies ont proclamé 2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE