Déclaration des membres de l’Assemblée générale du Conseil consultatif de la jeunesse

0
636

Vu la Constitution,
Vu la loi organique n°15-2018 du 15 mars 2018 portant Organisation, composition et fonctionnement du Conseil consultatif de la jeunesse,

Vu le décret n°276-2018 du 18 Juillet 2018 fixant les modalités de sélection des membres de l’Assemblée générale du Conseil consultatif de la jeunesse,
Vu le décret n°277-2018 du 18 Juillet 2018 fixant le taux et les conditions d’attraction de l’indemnité de sessions des membres de l’Assemblée générale du Conseil consultatif de la jeunesse,
Vu le décret n°
Vu le décret n°2019-59 du 28 mars 2019 portant nomination des membres de l’Assemblée générale du conseil consultatif de la jeunesse,

Vu l’arrêté n°3074 du MJEC/CAB portant nomination des secrétaires au secrétariat exécutif permanent du conseil consultatif de la jeunesse,
Vu la violation flagrante des dispositions des articles 13 et 16 de la loi organique n°15-2018 du 15 mars 2018 portant organisation, composition et fonctionnement du conseil consultatif par le secrétaire exécutif permanent du conseil consultatif de la jeunesse,

  DECIDE

Article premier : l’activité du samedi 20 Avril 2019 convoquée seul par la volonté du Secrétaire exécutif permanent est une violation flagrante des textes constitutifs qui régissent le fonctionnement du conseil consultatif de la jeunesse. De ce fait, elle n’engage en aucun cas l’institution qui en prononce un non lieu quant à sa tenue.

Article 2: Tous les conseillers membres de l’Assemblée générale du conseil consultatif de la jeunesse ne prendront part à cette activité jugée illégitime.

Article 3: Dès la tenue de la première assemblée générale du conseil consultatif de la jeunesse, session inaugurale, il sera décidé de la sanction du secrétaire exécutif permanent , monsieur Juste Bernadin GAVET pour le fait de l’instrumentation et de la politisation de l’institution seul par sa volonté et son égocentrisme.

Article 4: Au même titre que les conseillers , membres de l’Assemblée générale du conseil consultatif de la jeunesse, il est demandé aux jeunes congolais dans l’ensemble de ne pas participer à cette activité convoquée contre toute attente par celui qui déjà à première vue n’éprouve aucun respect de la loi organique qui régit le fonctionnement de l’institution.

Vive la République du Congo !
Vive le conseil consultatif de la jeunesse !
Vive la jeunesse congolaise qui gagne !

LAISSER UN COMMENTAIRE