Décès de Günter Scherer, pionnier d’Airbus

0
722

Günter Scherer, connu pour avoir été l’ingénieur navigant d’essais allemand présent à bord de l’A300 lors de son premier vol, le 28 octobre 1972, est décédé le 26 mai 2018 à Toulouse. Günter Scherer était âgé de 85 ans.

Originaire de Duisbourg, en Allemagne, Günter Scherer a consacré sa vie entière à l’aviation et aux essais en vol. Après obtention du diplôme d’ingénieur de l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle (RWTH Aachen), il a débuté sa carrière en 1961 à Brême, au sein de l’entreprise VFW de l’époque.

En 1962, Günter Scherer a été affecté à l’avion de transport militaire Transall, fruit d’une collaboration franco-allemande. A ce titre, il a été l’un des tout premiers membres des essais en vol allemands à être diplômé de l’école française de formation aux essais en vol EPNER (Ecole du Personnel Navigant d’Essais et de Réception) en 1961.

Européen convaincu, qui croyait en la coopération européenne, considérant qu’elle était la clé de réussite de l’industrie aéronautique et spatiale en Europe, Günter Scherer a rejoint la SNIAS (société aéronautique française), où il a participé au travail préliminaire pour les essais en vol du premier appareil Airbus. Il était l’ingénieur navigant d’essais à bord du premier vol de l’A300, le 28 octobre 1972.

En 1977, la première équipe d’essais en vol multinationale a pu être créée, poursuivant ainsi l’intégration européenne à laquelle il croyait fermement. Il a joué un rôle décisif dans le développement et les essais en vol de l’A300, de l’A310 et, par la suite, du premier A320 à commandes de vol électriques. Il a terminé sa carrière en février 1997.

Pendant toutes ses années de service à Airbus, Günter Scherer a été très apprécié de l’ensemble de ses collègues, qui ont admiré sa gentillesse, ses qualités humaines, sa franchise et son respect envers autrui. La communauté Airbus se souviendra de Günter Scherer comme d’un homme d’une grande intégrité et d’une source d’inspiration.

“Günter fut un pionnier d’Airbus, un fervent défenseur de la coopération franco-allemande et européenne dans notre secteur industriel. Il fut ainsi l’un des piliers d’Airbus et il demeurera longtemps dans nos mémoires,” a déclaré Tom Enders, CEO d’Airbus.

LAISSER UN COMMENTAIRE