David Tochino Biniakounou : Son clip le plus motivant “La Joie” ou “Nsayi”

0
1104

Quatre ans après son dixième album, David Tochino Biniakounou lance sa nouvelle création “La Joie” ou “Nsayi” (en Lari) de belle manière : en écoute sur You tube et actuellement classée parmi les meilleurs clips congolais (le morceau-titre est en écoute ci-dessous).

Extrait du prochain album, le 11ème que David Tochino Biniakounou  compte sortir très prochainement, le clip “La Joie” ou “Nsayi” est réalisé et filmé par Boris Nganga et pour lequel il met en scène, un compatriote, un ami, un frère qui est bien connu sur la région Normandie (France). Précisément à Caen où Tochino  pratique son art  depuis 1990. 

Artiste complet : chanteur, auteur, compositeur, arrangeur, animateur et percussionniste, le nom de Maestro lui convient tout à fait. En près de quarante ans de carrière, Tochino a fait sauter à peu près tous les compteurs de la vie musicale à Brazzaville. 

En effet, entre les années 76 et 80 il fut le plus jeune chef d’orchestre avec les groupes “Cercul Jazz-Rénové”, “Mack-Kiba”, “ATC-Music”, “Afrikos-Mbongui”. Pour ceux qui suivent les évènements musicaux, Tochino s’est lancé sur scène avec la chanson “Biangana” qui a fait fureur pendant 3 mois au hit parade du Congo-Brazzaville. 

En 1982 à Paris, il signe un contrat avec Safari Ambiance et sort son 2ème 33 t. Pendant ce séjour il accompagne en qualité de batteur-drummer : Pierre Mountouari pour son disque “Saïlé” et Aurlus Mabele pour son premier 33 t “Na la vie”. 

Tochino  s’est  fait  remarquer en tant que batteur-drummer, au sein de plusieurs orchestres et a ainsi porté la musique congolaise avec son art , dans de nombreux pays dont les pays du bassin du Congo, du Maghreb, de l’Afrique de l’ouest, Cuba, mais aussi l’Allemagne, la Suisse, la Russie et bien sûr la France. Tous ces voyages, le plus souvent en tant que star, mais aussi comme accompagnant, batteur ou chanteur. 

Ses Mentors : Franklin Boukaka et  Pamélo Mounk’a avec qui il a chanté en 1984 à l’hôtel Ivoire d’Abidjan (Côte-d’Ivoire) . A son palmarès de 1980 à 2014 : quatre 33 t et six CD. Le dernier étant “David Tochino présente Audrey Miz”. 

A noter que, David Tochino Biniakounou forme à Caen des chanteurs et percussionnistes en herbe, tout comme il compose et arrange les musiques pour plusieurs artistes, comme : Jean-Claude Toucet, Jacky Debooh…

 Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE