David Tochino Biniakounou chante la ville de Kinkala (Chef lieu du département du Pool – Congo)

0
724

David Tochino BINIAKOUNOU, un des représentants les plus caractéristiques de la percussion, a dédié à la ville de Kinkala, une œuvre pour saluer la municipalisation accélérée du département du Pool, qui accueille dans quelques jours les festivités du 52ème anniversaire de la République du Congo.

Devant figurer dans le prochain album de BINIAKOUNOU qui sera gravé à Caen (France), cette chanson montre à quel point il est injuste que l’histoire de la musique congolaise, ne range pas Kinkala aux côtés de la grande génération des « sansistes » qui réinventèrent l’instrument dans les années 50. Une comparaison avec Antoine MOUNDANDA, Papa KOURAND, MITOLO « Depéwé »… montre à quel point la capitale du Pool mérite d’être honorée.

En attendant que l’ « indispensable » album ait été compilé jusqu’au bout, cette chanson fera l’affaire. Dans un grand accès de nostalgie, Tochino, cet ancien de l’orchestre Tembessa de Matoumbou, fait ici un retour sur son passé, et un appel à tous les fils du Pool et de la république de faire la fête, et surtout de mettre en valeur les meilleurs fils de la préfecture de l’époque.

Cette chanson inattendue, réunit quelques-uns parmi les meilleurs représentants d’un style de rumba aujourd’hui négligé : le chant en solo et en duo. A remarquer surtout le merveilleux doigté du guitariste soliste et l’accompagnement rythmique impeccable

LAISSER UN COMMENTAIRE