Des couleurs peu brillantes pour Colorado

0
483
Le spécialiste de la peinture affiche un recul de 4,5% de son résultat net
La société Colorado a présenté ses résultats annuels pour l’exercice 2016, mercredi 5 avril à Casablanca. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas été aussi brillants que ses produits.
En effet, le spécialiste marocain de la peinture bâtiment, industrie et carrosserie a réalisé un chiffre d’affaires de 532 MDH, en légère baisse de 0,8% par rapport à l’exercice précédent (536 MDH).
Le recul du CA n’a toutefois pas été accompagné d’une baisse du tonnage écoulé sur le marché qui est passé de 41.6 mille tonnes en 2015 à 42.6 mille tonnes en 2016, ont relevé les responsables de la société lors d’une rencontre tenue à la Bourse de Casablanca. Ce qui représente une variation de plus de +2.3%.
A noter que le CA des segments «Carrosserie» et «Industrie» a connu des améliorations respectives de 11,5% à 24 MDH et 137,7% à 8 MDH, contre 21,5 MDH et 3,4 MDH en 2015. « Les parts de ces deux segments sont passées de 4,6% en 2015 à 6% du total du chiffre d’affaires en 2016 », a souligné Mme Merième Lofti, DGA chargée d’affaires administratives et financières de la société. Celui du segment « Bâtiments », qui demeure le cœur de métier de la société, a connu une baisse de 2,3% équivalant à 499,7 MDH contre 511,4 l’année d’avant, a-t-elle indiqué.
A l’international, le CA a connu une nette évolution. En effet, l’activité export a enregistré une augmentation significative de l’ordre de 36%. Elle a généré un chiffre d’affaires de 43,4 MDH, ce qui représente  8% du CA global (contre 6% l’année précédente).
A noter que la marge brute sur les achats consommés a enregistré une hausse en passant de 46,6%  à fin 2015 à 48,5% du chiffre d’affaires  à fin 2016. « Cette évolution est due principalement à la baisse des prix de certaines matières au cours de l’année », a expliqué Mme Merième Lofti, ajoutant qu’en valeur et en dépit du léger recul du CA, la marge brute sur achats consommés a augmenté de 3,1% entre 2015 et 2016. Elle est passée de 250 MDH à 258 MDH.
De son côté, le résultat d’exploitation a connu une baisse de 6,4%, passant de 86,5 MDH à fin 2015 à 82,0 Mh à fin 2016. Ce recul découle de l’augmentation des charges externes (publicité, promotions et séminaires), de la baisse des postes « Impôts » et « Provisions/Reprises sur actif circulant » ainsi que de la hausse des charges de personnel entre 2015 et 2016 de l’ordre de +4,6 MDH, a expliqué le top management du groupe.
A noter aussi que le résultat financier a enregistré un déficit de 10 MDH contre 7 MDH l’année précédente, alors que « nous assistons à une amélioration du résultat non courant qui passe de -1,7 MDH à fin 2015 à -0,85 MDH à fin 2016 suite à la reprise de la provision constituée l’année dernière », a relevé la DGA.
C’est ainsi qu’au terme de cet exercice, le résultat net s’est établi à 4,5% équivalant à 50,1 MDH contre 52,5 MDH l’année d’avant. La baisse du résultat d’exploitation (-6,4%) et l’augmentation du déficit financier en seraient les principalement causes, selon les responsables de l’entreprise cotée en bourse.
Sur le bilan, en termes de dettes à long terme, le Senior Management de Colorado a assuré qu’il a assisté à un « remboursement de l’ordre de 7,2 MDH avec un nouveau CMT de 10 MDH, un total investissement HT de 14,0 MDH pour un budget des investissements de 57 MDH », précisant que ce budget a concerné l’acquisition de foncier et l’aménagement des agences et show room.
Sur la solvabilité du groupe, « le taux d’endettement reste stable en terme de besoins de fond de roulement qui passe de  90 jours à 99 jours chiffre d’affaires en 2016 », a-t-on également souligné lors de cette rencontre.
En dépit de résultats on ne peut plus mitigés, la société Colorado reste confiante quant  aux perspectives de l’année en cours. L’entreprise assure maintenir la diversification de ses produits et de ses marchés avec une importance accordée particulière à l’export, poursuivre ses efforts de recherche et de développement, maintenir une politique de communication soutenue et diversifiées. Elle compte également poursuivre le développement de son réseau des show room au Maroc et à l’étranger.
Outre le projet de croissance externe, la société projette l’acquisition de terrain sur la région de Rabat pour la construction d’une nouvelle agence.
A noter aussi que la société compte proposer lors de sa prochaine assemblée générale ordinaire, prévue le 9 mai prochain, une distribution des dividendes ordinaire de 3 DH/ action et exceptionnel de 1.25 DH/action.
Soulignons qu’au cours de cette rencontre, les dirigeants de Colorado sont revenus sur quelques faits marquants de l’année dernière. Il s’agit notamment de l’ouverture du show room de CIL et celui d’Oran, la participation de l’entreprise à de nombreux salons à l’international, du reclassement de la société à la bourse et du lancement d’un nouveau site avec deux applications mobiles pour les simulations et le reporting financier. Une année marquée aussi par le lancement de plusieurs produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE