Coopération militaire française: fin de la formation des sous-officiers administratifs congolais

Formation du personnel militaire congolais

0
538

Le stage de qualification en ressources humaines (GRH) et gestion comptable et financière (GCF), organisé au profit des sous-officiers administratifs congolais, s’est achevé vendredi 29 juin dernier à Brazzaville.

Inscrits dans les objectifs d’appui à la bonne gouvernance promus par les institutions internationales, ces stages ont été conduits en partenariat avec la coopération militaire française. Ils se sont déroulés durant sept semaines, du 14 mai au 29 juin dernier.

« Afin de mener à bien ces formations, le projet a bénéficié du renfort de deux cadres français en mission de courte durée », indique une note publiée sur le site de l’Ambassade de France au Congo.

Selon la même source, pour la première fois de son histoire, le Congo a accueilli deux femmes sous-officiers « instructrices ».

Parfaitement intégrées à l’encadrement congolais, celles-ci ont « su prodiguer leur expertise avec rigueur et attention et leur approche et leur compétence ont été unanimement saluées par leurs supérieurs et collègues », selon la note.

Essentiels à la modernisation de l’appareil administratif congolais, ces stages étaient placés cette année sous l’angle d’un nouveau mode de sélection.

En effet, « des militaires en poste, mais non encore qualifiés, ont été choisis par le commandement pour parfaire leurs connaissances en vue de mettre en pratique leurs acquis en retournant, dès les stages clôturés, sur leur lieu d’affectation », a-t-on expliqué.

Et de préciser que ce mode de recrutement, contrairement au test de sélection des années précédentes, permet de former le personnel de la filière réellement en poste et d’améliorer ainsi le travail de la chaîne administrative au Congo.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE