Congo/Santé : Un déficit constaté de 40% du personnel actif de santé

0
287
Jacqueline Lydia Mikolo, ministre de la santé et de la population.

La ministre de la santé et de la population, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, a annoncé, le 23 juillet 2020 à Brazzaville que le pays enregistrait, depuis plus de trois ans, un déficit de 40% du personnel actif de santé en raison des départs massifs à la retraite.

M Mikolo a fait cette annonce au cours de l’interpellation du gouvernement pas le Sénat. Elle a ajouté que cette situation était aggravée par le non-recrutement à la fonction publique des agents de santé, d’où un manque d’agents médicaux dans les départements du pays où il n’y avait aucun médecin, informant que le dernier recrutement remonte à plus de cinq ans.

Elle a ensuite indiqué que le ministère, dans le cadre de la dynamisation des districts sanitaires et pour pallier cette situation, a fait recours aux stagiaires bénévoles sur une base contractuelle et volontaire pour servir dans les formations sanitaires de l’intérieur du pays, en attendant leur intégration à la fonction publique, en fonction des quotas alloués à la santé.

Elle a fait savoir qu’à ce jour, près de 500 agents de santé ont été déployés dans 66 formations sanitaires du pays. Leur prise en charge mensuelle, garantie par la ligne budgétaire de la revitalisation des districts sanitaires logée dans le budget d’investissement, n’étant pas régulière à cause de la difficulté de mobiliser le budget d’investissement dans le contexte de négociation avec le programme avec le Fonds monétaire international (Fmi).

Elle a souligné devant les sénateurs que cette prise en charge mensuelle pour cette année est assurée par les ressources provenant du budget de transfert plus facile à mobiliser.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE