Congo/Russie. La gestion du Covid-19

0
175
Oleg Fabrice Kiessila.

TRIBUNE. Depuis le 05 mai 2020, nous avons appris que les militaires congolais en formation en Fédération de Russie, au regard de la crise sanitaire, due au Covid-19, ont arrêté la formation.

En effet, les autorités Russes, au regard de la dangerosité de ce virus qui fait des victimes à travers le monde entier, ont pris la résolution d’écourter la formation militaire des étrangers dans toutes les académies militaires. Ceci pour éviter la propagation du virus, mais surtout d’éviter d’exposer des gens au danger.

Depuis, le. 05 Mai 2020, les militaires en formation à l’académie militaire de Saint Petersbourg, toutes nationalités confondues, ont été mis à la disposition de leurs pays respectifs. Tous les pays africains ont depuis rapatriés les leurs. Mais, s’agissant des ressortissants congolais, nous n’avons aucune nouvelles. Pendant que le Covid-19, redouté par les russes bas son plein, les militaires congolais attendent toujours un mot d’ordre des autorités de leur pays. Aucun mots ne leur ait parvenu en vue de leur retour au pays.

On se demande ce qui se passe exactement. Mais personne ne dit rien.

C’est une situation complexe. Le gouvernement congolais doit sortir de son attentisme afin de sortir au plus vite ces militaires de cette situation terrifiante où ils sont exposés à ce virus qui secoue le monde entier.

C’est maintenant où jamais puisqu’il y a déjà un sujet congolais victime de ce virus à Moscou. Nous demandons le pragmatisme du gouvernement qui a fait sous la bénédiction de l’opposition congolaise, de cette lutte du Covid-19, une cause nationale, de réagir sans trop attendre. Le fonds national de solidarité du Covid-19 existe pour tous les congolais.

Par Oleg Fabrice Kiessila

LAISSER UN COMMENTAIRE