CONGO. Jean Dedieu GOMA : « Mon combat pour l’intégration de la personne vivant avec un handicap est irréversible »

0
176
Jean Dedieu GOMA.

Personne vivant avec un handicap, proche de la soixantaine, Jean Dedieu GOMA est l’un des dignes fils du Congo qui a donné à la personne vivant avec un handicap une valeur dans la société congolaise.

En effet, haut cadre à l’ex ONPT aujourd’hui Congo télécom, secrétaire exécutif de l’Union Nationales des Handicapés du Congo en sigle UNHACO, ancien secrétaire d’Etat chargé de l’intégration des personnes handicapées sous la présidence du feu président Pascal Lissouba, et aujourd’hui secrétaire exécutif du conseil consultatif des personnes vivant avec handicap, Jean Dedieu GOMA est une Etoile qui a brillé et qui continue de briller au point de changer le regard de la société sur la personne vivant avec handicap.

Edwige NGAKOSSO, 56 ans, vendeuse en pharmacie au quartier Moukondo, un quartier de Brazzaville, témoigne : « oh là-là Mr le journaliste, je suis très fier de Jean Dedieu GOMA, j’ai beaucoup d’admiration pour lui, il est une grande référence pour les personnes vivant avec un handicap. Dans les années 90, à chaque fois qu’on parlait de lui à la radio ou qu’on le montrait à la télévision congolaise, mon père nous disait que ce monsieur est une personne handicapée, mais il est intelligent, il est un grand cadre de ce pays malgré son handicap. Son intelligence a occulté son handicap… »

Edwige NGAKOSSO éternue, prend sa poche essuie son visage et avec un sourire, continue : « excusez-moi, franchement Jean Dedieu GOMA a fait du bien à la société congolaise en l’aidant à corriger la conception péjorative que nous, personne dite valide, avions du handicap. Et ce n’est pas surprenant qu’aujourd’hui son combat pour l’intégration des personnes vivant avec un handicap soit irréversible. Son courage et son abnégation profitent à toutes les personnes vivant avec handicap aujourd’hui… »

Dans le même sens Ruphin EBONZA, la quarantaine, entrepreneur et ayant un handicap au pied gauche renchérit : « oh ce Mr est une grosse et grande gueule, Jean Dedieu GOMA est une porte-voix qui a servi à la valorisation de la personne vivant avec un handicap dans notre pays. C’est la première fois que les congolais ont vu une personne à mobilité réduite siéger dans la cour des grands, c’est à dire devenir ministre ou être en vue. Tout gamin, mes parents m’exhortaient à travailler dure à l’école pour être comme lui. A travers lui, c’est toute une génération des personnes vivant avec handicap qui ont été honorées, il a servi de cobaille pour nous. A Chaque difficulté à l’époque ou à chaque raillerie, je me disais au fond du cœur, je réussirai moi aussi comme Jean Dedieu GOMA… »

Oui, le regard de la société congolaise des années 60, 70, 80 et 90 était rude et péjoratif sur les personnes vivant avec handicap, Jean Dedieu GOMA l’atteste : « …. Il était même difficile voire impossible que deux personnes vivant avec handicap se promener ensemble et surtout pour le mariage c’était vraiment difficile que la belle-famille accueille une personne handicapée dans leur famille. La personne handicapée était sous-estimée, marginalisée et méprisée. Mais aujourd’hui la perception a vraiment changé. Le conseil consultatif dont j’ai la charge travaille à côté du gouvernement pour l’intégration des personnes vivant avec un handicap et l’intégration des personnes vivant avec handicap est un combat irréversible pour moi. »

Modèle de réussite pour les uns, symbole de fierté et source d’inspiration pour les autres, Jean Dedieu GOMA, père de nombreux enfants, continue d’œuvrer en faveur des personnes vivant avec handicap.

Fresnel BONGOL TSIMBA

LAISSER UN COMMENTAIRE