Congo/Entreprise : SOPECO en grève à partir du 21 septembre 2020

0
317
Les grévistes de la Société des Postes et de l’Epargne du Congo.

Les travailleurs de la Société des Postes et de l’Epargne du Congo (SOPECO), ont lancé, le 17 septembre 2020 à Brazzaville, un avis de grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national à compter du 21 septembre 2020 à 7 heures 30 minutes.

Cet avis a été émis au cours d’une Assemblée générale extraordinaire dont l’ordre du jour  portait sur quatre points, à savoir, le problème des salaires impayés, la suspension et la rupture des contrats des représentants syndicaux, le produit ‘’Poste mobile’’ et les conclusions de l’inspection du travail concernant le cahier des revendications.

Evoquant la situation des salaires impayés, les travailleurs en ont exigé le paiement de cinq mois pour éponger les arriérés de l’année 2020 et les notifications des arriérés de 2017, 2018 et 2019, ainsi que leurs modalités de paiement.

La suspension et la rupture de contrats des partenaires sociaux ont également fait l’objet de leurs préoccupations. Les agents de cette société ont jugé ces faits d’abusifs en ce que deux avis favorables de l’inspection du travail, dans les lettres n° 285/DDT-BZV du 28 Janvier 2020 et n° 3174/DDT du 25 Juin 2020, recommandaient la réintégration des travailleurs suspendus ou licenciés.

Selon eux, la direction générale n’a pas respecté les procédures légales et ne s’était pas conformée à l’article 176 du code du travail. Ils ont fait savoir que ces recommandations avaient été classées sans suite, à cause de l’impartialité du ministre de tutelle, Léon Juste Ibombo et du comportement dictatorial de la directrice générale.

Les travailleurs ont en outre qualifié le produit ‘’Poste mobile’’, d’arnaque. Pour eux, ce n’est pas un nouveau produit de la Sopéco comme l’ont fait croire le ministre de tutelle et la direction générale lors de son inauguration, le 13 décembre 2019. Il s’agit plutôt, ont-il martelé, d’une société anonyme, dont le capital de 10 millions de Fcfa est placé dans un compte à la Congolaise de banque (LCB), avec pour raison sociale Sikar-Finance/Poste Mobile, au lieu de Sikar-Finance/Sopéco.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE