Congo/Education : Les cours par alternance en 2020-2021 dans les établissements à grands effectifs

0
1643
Le ministre Anatole Collinet Makosso (centre)

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a annoncé le 7 septembre 2020 à Brazzaville, que les cours pour l’année scolaire 2020-2021 se dérouleront en alternance dans les établissements à grands effectifs et pour les établissements à faibles effectifs comme à l’accoutumée.

Il a fait cette annonce au cours  d’une réunion avec les parents d’élèves, les promoteurs des écoles privées et les différents syndicalistes, à l’approche de la rentrée scolaire 2020-2021. Il a de ce fait révélé que ce système d’alternance ne remettait pas en cause le volume horaire requis pour la qualité des apprentissages, soulignant que les emplois du temps sont conçus de telle sorte que ce soit à la maison ou à l’école, que le temps de travail soit évalué pour avoir le volume horaire requis pour l’année scolaire ou les apprentissages.

Selon lui, cette reprise se fera soit en présentiel soit en distantiel, du fait que la pandémie de la Covid-19 continue à sévir au Congo et dans le monde. Il a ajouté qu’était de l’intérêt de tous de  maintenir le niveau de sacrifice et d’exigence adopté dans la lutte contre cette maladie, si l’on  veut continuer à organiser la vie normalement et organiser les activités pédagogique en milieu scolaire.

Il a en outre affirmé que les cours de rattrapage prévus pour les élèves des classes intermédiaires auront bien lieu dès la rentrée pédagogique prévue pour le 12 octobre prochain, après la rentrée administrative prévue le 15 octobre.

Ces cours de remise à niveau, a dit le ministre, sont réservés aux élèves qui ont obtenu entre 8 et 9,99 de moyenne pour le secondaire et entre 4 et 4,99 pour le primaire. Pour lui, ces cours leur permettront d’affronter leurs évaluations de rattrapage et de garantir leur passage en classe supérieure pour qu’ils n’aient pas à subir de préjudice.

Des cours dans le respect des règles barrières

Ces cours, a-t-on appris, auront lieu dans le strict respect des règles barrières, en conformité avec le protocole sanitaire signé entre les ministères de la Santé et de l’Enseignement, en veillant à ce que les effectifs dans les salles de classe n’excèdent pas 40 ou 50 élèves.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE