Congo/Covid 19 : La localité de Tchimindzi reconfiné

0
386
Thierry-Moungalla

La Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus (Covid-19) au Congo, a décidé, le 28 mai 2020 à Brazzaville, du reconfinement de la localité de Tchimindzi, dans le district de Tchiamba Nzassi, dans le département de Pointe-Noire.

Cette décision a été prise au cours de la 4ème rencontre de cette structure du fait des données épidémiologiques indiquant l’existence d’un foyer d’infection spécifique localisé dans la localité de Tchimindzi, dans le district de Tchiamba Nzassi dans le département de Pointe-Noire.

Cette coordination a demandé aux autorités compétentes de procéder au confinement total de cette localité, selon les modalités à déterminer, dans les délais les plus brefs. Elle a également recommandé aux pouvoirs publics d’accélérer la mise à disposition des tests afin de  permettre une campagne de dépistage à grande échelle, susceptible de renforcer l’efficacité de la riposte.

La coordination a aussi suggéré l’acheminement dans le pays, dans les meilleurs délais, d’autres commandes massives de tests de dépistage de la Covid-19 et de différents équipements. L’édiction des mesures spécifiques, comme la reprise des cours fixée au mardi 2 juin 2020, la Coordination nationale a décidé la mise à disposition prioritaire et urgente des masques, fabriqués à l’initiative de l’État, aux enseignants et aux élèves des classes d’examens. A cet effet, elle a appelé les parents en mesure de le faire, de remettre un masque à leurs enfants scolarisés concernés par la mesure de reprise des cours.

Présidée par le Chef de l’Etat, cette coordination a pris la résolution d’établir une mesure dérogatoire en faveur des entreprises chargées par les pouvoirs publics de résoudre le problème des infrastructures en zone urbaine, afin de leur permettre d’assurer les réhabilitations au-delà des heures de couvre-feu.

Elle a par ailleurs opté pour le maintien des autres mesures, à savoir, le couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national, de 20h00 à 5h00 du matin ; la fermeture de toutes les frontières, sauf pour les navires, les vols cargos et autres transports des marchandises vers le Congo ou au départ du Congo ; l’interdiction de rassemblement de plus de cinquante (50) personnes dans les lieux publics et privés, les contrôles sanitaires et la force publique à l’entrée et à la sortie de Brazzaville et de Pointe-Noire, ainsi que des villes frontalières.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE