Congo: les cadres et agents des régies financières appelés à rompre avec les vieilles pratiques et les antivaleurs

Réunion de restitution et de validation du Rapport général des ateliers sur le Document de stratégie de réformes des finances publiques

0
808
Le Ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

Les Directeurs généraux et les Chefs de service des régies financières ont été appelés à prendre le train de la réforme, définie dans le Rapport général des ateliers, organisés du 1er mars au 11 avril dernier.

Pour rappel, ces ateliers ont débouché sur l’élaboration du Document de stratégie globale de gestion des finances publiques (2018-2022), indique un communiqué du ministère des Finances et du Budget.

« Je lance un appel à tous les cadres et agents des régies financières, de saisir cette deuxième chance pour rompre avec les vieilles pratiques et les antivaleurs, du genre retards au travail ou départs du travail avant l’heure, en abandonnant seuls leurs chefs hiérarchiques au bureau», a ainsi lancé, mardi dernier, le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

Au cours d’une communication qu’il a animée devant son Directeur de cabinet, Henri Loundou, président du Comité des réformes, les services de communications du ministre rapportent que le ministre a prévu qu’« un dispositif de contrôle et d’identification de chaque agent, au moyen de l’empreinte digitale et de l’iris de l’œil, sera mis en place ».

Un ton menaçant, le ministre Calixte Nganongo a ajouté: «je suis celui qui ne recule pas devant une option déjà prise. Je serai intraitable envers quiconque ne prendra pas le train de la réforme en marche ». Avant de rappeler que « sans informatisation de l’administration, il n’y aura jamais de sécurisation des recettes de l’Etat, encore moins de collecte et de dépense de qualité ».

Martin Kam

LAISSER UN COMMENTAIRE