Congo-Brazzaville: les activités du Comité national de la dette publique ont été relancées, après 10 ans d’hibernation

0
730

Le Ministère des Finances et du Budget a procédé dernièrement à la réactivation du Comité national de la dette publique (CNDP), après 10 ans d’hibernation.

Les activités de cette institution, créée par décret n°2008-56 du 31 mars 2008, ont été lancées la semaine dernière à la salle des réunions de ce Département dirigé par Calixte Nganongo.

Comme l’a relevé le Directeur de cabinet du Ministre, Henri Loundou, la réactivation du CNDP « vise à corriger un immense besoin de coordination des activités de la dette intérieure et extérieure de notre pays, activités qui sont actuellement fragmentées entre plusieurs entités ».

D’après les services de communication de ce Département, cette réactivation est aussi « une préoccupation majeure dans le cadre du Programme en cours de négociations entre le Congo-Brazzaville et les institutions de Bretton Woods, en l’occurrence le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) ».

A noter que lors de cette séance, le Directeur de cabinet du Ministre  a insisté sur  les deux priorités de ce comité. A savoir: actualiser les textes juridiques qui régissent cette institution et réfléchir sur les modalités d’un fonctionnement régulier du CNDP qui devrait, selon les souhaits exprimés, tenir une réunion au moins par trimestre.

Pour rappel, le CNDP est chargé de piloter la stratégie globale de la dette. Sa mission fondamentale est d’élaborer, de coordonner et de suivre la mise en œuvre de la politique nationale d’endettement public. Il a aussi pour mission de veiller à la cohérence de la politique d’endettement avec les objectifs de développement et la capacité financière de l’Etat, précise le ministère.

Martin Kam

LAISSER UN COMMENTAIRE