“Au cœur de la sape”, titre du nouveau livre de Justin-Daniel Gandoulou

0
918

La Sape ou Bien s’habiller, décrit Learm More, est un mode de vie qui se traduit par un code vestimentaire particulier. Le sapeur est avant tout animé par un besoin de paraître soigné et tiré à quatre épingles. Il vit la sape comme une passion qui guide sa vie. Mais, Justin-Daniel Gandoulou originaire de Bacongo à Brazzaville, va plus loin et plus complet dans son livre “Au cœur de la sape” dont  voici un petit résumé :

Les aventuriers, ces congolais venus essentiellement du quartier Bacongo de Brazzaville. “Vous les avez certainement rencontrés, vers Beaubourg, ou vers la place de la République, mais vous n’y avez remarqué que les rastas aux bonnets verts, jaune, rouge. Car comment se souvenir de ces jeunes gentleman de couleur, d’une élégance si fabuleuse qu’elle en est invisible quand ils “sapent” vraiment ?”, écrit Jean Rouche en préface.

Ce sont les marginaux de l’émigration africaine en France : pas trace chez eux de la recherche d’un horizon économiquement prometteur jusque dans les emplois les moins qualifiés, mais un réel voyage initiatique, des comportements ritualisés, la quête patiente de la gamme de vêtements de luxe qui permet la consécration du retour au pays avec le statut de Parisien.

Ils sont une centaine, pas plus, et c’est leur aventure singulière que nous raconte Justin-Daniel Gandoulou dont l’étude remet en question bien des idées reçues.

Justin-Daniel Gandoulou est docteur en anthropologie sociale et culturelle (Université Paris V. Sorbonne). Il enseigne les sciences sociales à Rennes (Université Renne 1 et Renne 2). En 1984, il a publié le premier livre sur le dandysme congolais (CCI-Centre Georges Pompidou, coll.”Alors”. Au cœur de la sape apporte un complément au présent ouvrage. Le lecteur y découvrira les aventures des argonautes, à la faveur d’un safari ethnographique dans les profondeurs de Babylone-sur–seine – Editions L’Harmattan.

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE