Charles Zacharie Bowao : La guerre du Pool est une diversion organisée par le gouvernement

0
568
Charles Zacharie Bowao.

« Le gouvernement en place a lancé les hostilités dans la partie sud de Brazzaville, le 4 avril, pour permettre à la Cour constitutionnelle de proclamer des faux résultats », a affirmé l’ancien ministre congolais de la Défense, Charles Zacharie Bowao.

Figure centrale de l’opposition congolaise, Charles Zacharie Bowao a soutenu dans un entretien avec Mondafrique que « la guerre du Pool est une diversion organisée par le gouvernement », soulignant que 85 000 déplacés ont été régulièrement recensés par les Nations Unis dans ce département. Ce qui fait que « nous sommes dans une situation d’urgence humanitaire ».

Commentant l’évolution de cette crise humanitaire après plus d’un an d’hostilité, il s’est dit « fortement optimiste » assurant que « la vérité finira par l’emporter et le pouvoir illégitime tombera ».

Dans cet entretien, l’opposant a aussi fait remarquer qu’« on a traité Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntumi, de rebelle et du fait que nous n’allions pas négocier avec lui. Mais le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a pris l’initiative de mettre en place une plateforme ouverte à toutes les forces politiques du département du Pool pour essayer de trouver une solution avec Monsieur Bintsamou ». Et d’ajouter que « le problème du Pool c’est le problème du Congo ».

Sur la dette du Congo, qui a atteint 120 % du PIB, il a noté que « le pays est dans une situation insoutenable. Sa dette est le fruit d’une mauvaise gouvernance du pays. (…) Le Congo ressemble aujourd’hui à une entreprise en cessation de paiement. C’est la banqueroute. Le pays a perdu ses lettres de noblesses dans le concert des nations », a-t-il déploré.

LAISSER UN COMMENTAIRE