Quand le chanteur Sangana invoque le souvenir des 12 mois de l’année : « Sanza zomi na mibale »

0
1102

Quel a été le plus grand tube de fin d’année de tous les temps sur les deux rives du fleuve Congo ? A coup sûr, on gardera en mémoire « Sanza zomi na mibale » du chanteur Sangana et l’African Fiesta Sukisa du Dr Nico Kasanda.

A chaque fin d’année, la même rengaine. C’est le moment de la rétrospective des 12 mois de l’année écoulée.

Penchons nous sur l’une des meilleures ventes et l’un des plus grands succès réalisés en fin d’année 1967. Effectivement, la palme revient au chanteur Sangana (Valentin Kutu) dont le tube « Sanza zomi na mibale » avait fait des merveilles dans tout le bassin du Congo.

A noter aussi que « Sanza zomi na mibale » est  l’une des chansons les plus écoutées à chaque fin d’année et  depuis plusieurs décennies.

Examinons quelques paroles de « Sanza somi na mibale » (les 12mois de l’année) et notons littéralement  ce qui suit : « L’année est finie, la nouvelle année est bien là. J’ai attendu 12 mois d’angoisse, de peur de mourir. Ce soir je dois sortir avec ma fiancée, prendre une boisson fraiche et danser une sentimentale rumba avec l’African Fiesta Sukisa… »

Pour cette nouvelle année 2018, souhaitez vos meilleurs vœux à votre entourage, avec « Sanza zomi na mibale » de Valentin Kutu « Sangana» un des plus grands paroliers de la musique congolaise.

Clément Ossinondé

LAISSER UN COMMENTAIRE