Changement climatique : la BAD annonce le doublement du montant de ses engagements financiers

La Banque africaine de développement va soutenir l’action climatique à hauteur de 12,5 milliards de dollars entre 2020 et 2025

0
683

La Banque africaine de développement a annoncé qu’elle va doubler le montant de ses engagements financiers en faveur de l’action climatique, portant sa contribution à 25 milliards de dollars américains entre 2020 et 2025.

Le président de la Banque, Akinwumi Adesina, a pris cet engagement au nom de l’institution, dans le cadre de discussions tenues dernièrement au siège des Nations unies à New-York, précisant que la moitié contribuerait à l’adaptation des pays africains aux conséquences des changements climatiques.

« Nous avons décidé de créer un mécanisme de gestion des risques de catastrophe en Afrique afin de fournir à ces pays les ressources dont ils ont besoin pour se prémunir contre ces risques », a-t-il déclaré en s’adressant aux membres de la Commission mondiale sur l’adaptation.

Le projet de la Banque africaine de développement consiste à mettre en œuvre des systèmes d’alerte rapide afin que les gouvernements africains soient avertis en cas de nouvelle menace, et à proposer un régime d’assurance prévoyant le versement d’indemnités en cas de sécheresse, d’inondations et d’autres catastrophes, a indiqué l’institution financière africaine dans un communiqué.

Intitulée « Compte à rebours vers le sommet sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques : lancement de l’année de l’action », ladite réunion était organisée par la Commission mondiale sur l’adaptation, avec pour objectif de préparer les villes et les terres agricoles au réchauffement de la planète.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE