Champion de la rhétorique

0
594
Moussa Dadis Camara. DR.

TRIBUNE. Qu’est devenu le capitaine MOUSSA DADIS CAMARA, éphémère Président de la Guinée ? Voilà un homme qui a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux au cours de la décennie écoulée.

Certains AFRICAINS ont même vu en lui un CHE GUEVARA mandingue à cause de sa verve acerbe. Il ne faut pas grand chose pour impressionner les NEGRES. Et pourtant le mec avait l’air déterminé en s’attaquant ouvertement à la corruption et aux narco-trafiquants qui rongeaient son pays. Mais il lui a manqué une once de bon sens.

Au lieu d’être stratège, il s’est laissé entraîner par le VOYEURISME en humiliant des CACIQUES de l’ancien régime, des diplomates et des hommes d’affaires ETRANGERS publiquement.

La BALLE qui a tracé une RAIE indélébile sur son crâne est venue de son propre camp, pour ne pas dire de son propre AIDE de camp le capitaine ABOUBACAR SIDIKI “TOUMBA” DIAKITE. La LEUCODERMIE n’a pas voulu se salir les MAINS comme lors de l’assassinat du regretté capitaine THOMAS SANKARA, à la seule différence SANKARA était conscient du complot ourdi contre lui et s’est laissé mourir. Contrairement à CAMARA qui pensait pouvoir faire reculer l’IMPERIALISME avec la RHETORIQUE. Evacué d’urgence au MAROC où il a passé une longue période d’hospitalisation, il croyait retrouver son fauteuil en GUINEE. C’est au BURKINA FASO qu’il a été expédié comme un COLIS par le gouvernement marocain sous l’impulsion de la LEUCODERMIE, à son grand étonnement. Il y est toujours.

Un proverbe de chez NOUS dit “NGOMA BULUMUNA LUAZA KU KATI MUASI” (le tambour qui résonne fort est vide à l’intérieur). Avant de s’attaquer à un mastodonte, il faut d’abord s’assurer d’avoir le bon CALIBRE.

Depuis le capitaine MOUSSA DADIS CAMARA a adopté un ton TRES apaisé. Il répond aux journalistes avec beaucoup de COURTOISIE, attitude qu’il aurait dû avoir quand il était au pouvoir. S’il avait CLAIREMENT annoncé son retrait du pouvoir après une période de transition, le peuple guinéen lui aurait offert la magistrature suprême. Son MANQUE de stratégie a renvoyé la GUINEE dans la nasse de l’ancien colonisateur, là où feu SEKOU TOURE avait réussi INTELLIGEMMENT à l’extirper.

IMMATURE et AVIDE des MICROS, sa voix s’est éteinte comme une ETINCELLE.

L’EFFICACITE n’est JAMAIS spectaculaire. Elle est TOUJOURS silencieuse.

Les chercheurs, historiens, conférenciers, pâtissiers, plombiers n’ont pas besoin de conseiller. Les politiciens et les guérilleros SI.

Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE