Énergie verte: l’Institut français de Meknès installe une centrale photovoltaïque sur son toit

Une première mondiale pour un poste français à l’étranger.

0
227

L’Institut français de Meknès s’est mis au vert, après l’installation, le 10 septembre 2019, d’une centrale photovoltaïque sur son toit. Une première mondiale pour un poste français à l’étranger.

Conformément au « Plan Ambassade Verte » adopté par l’Ambassade de France au Maroc en 2016, l’Institut français de Meknès avait lancé un « Plan d’action pour un Institut vert ». Ce plan vise à sensibiliser le personnel et le public de l’Institut français de Meknès à la protection de l’environnement par la mise en place de bonnes pratiques et d’actions concrètes.

En lien avec cet engagement, l’Institut français de Meknès a adopté en 2018 un projet d’envergure : l’installation d’une centrale photovoltaïque en autoconsommation dotée de 100 panneaux solaires d’une puissance de 27kWc et capable de subvenir aux besoins énergétiques de l’Institut durant la journée. Le matériel ayant été livré le 1er septembre 2019, les 100 panneaux ont été installés du 2 au 6 septembre 2019 par la société « Moroccan Company of Renewable Energy (MorEnergy) », pionnière dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc.

Les 100 panneaux solaires représentent une surface de 164m² et ont une capacité de production de 27kWc. Ils sont disposés sur la toiture-terrasse du bâtiment des cours de langues de l’Institut. Ces panneaux sont orientés plein sud avec une inclinaison optimale définie à 30°. La production solaire annuelleattendue est de 51,5 MWh, soit 60% de la consommation annuelle en heures normales. L’économie financière réalisée sera d’environ 20% de la facturation annuelle en TTC et le temps de retour sur investissement est de 6,4 années. La réduction des émissions en C02 est estimée à 925 tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE