Centrafrique: Le FAGACE sollicite l’appui du président Faustin-Archange Touadéra dans le processus des réformes

0
579
Calixte Nganongo a été reçu en audience par le Président centrafricain,, Faustin-Archange Touadéra, le 9 juin 2019, à Bangui.

Le Ministre congolais des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, en sa qualité de président en exercice du Fonds africain de garantie et de coopération économique a été reçu en audience par le chef de l’Etat de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, le 9 juin à Bangui (Centrafrique). 

Au cours de cette audience, le président en exercice du FAGACE, Calixte Nganongo a rendu compte de la situation actuelle du Fonds, afin d’obtenir un appui pour la réalisation des projets, indique un communiqué du ministère des Finances. Notamment, susciter l’adhésion du Gabon et de la Guinée Equatoriale et accompagner le FAGACE dans le processus des réformes en cours.

En rappel, souligne la même source, le Fonds africain de garantie et de coopération économique (FAGACE) a été créé en 1977 par les chefs d’Etat. Il compte 14 Etats membres dont quatre de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) que sont le Cameroun, le Congo, la République centrafricaine (RCA) et le Tchad. 

La RCA fait partie des Etats fondateurs du FAGACE, au même titre que le Benin ; le Burkina-Faso ; la Côte –d’Ivoire ; le Niger ; le Rwanda ; le Sénégal et le Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE