Can Incesu : nous essayons de coopérer au maximum avec le Congo pour l’aider à gérer sa dette publique

Ambassadeur de la Turquie au Congo

0
453
Can Incesu, l'Ambassadeur de la Turquie au Congo.

Can Incesu, Ambassadeur de la Turquie au Congo, a déclaré dans un entretien accordé à notre confrère “La Griffe” (N°454 du 19 au 27 déc. 2018), que son pays fera de son mieux pour aider le Congo dans ses efforts de développement.

« En tant que créancier du Congo, nous essayons de coopérer au maximum avec le gouvernement congolais pour l’aider à gérer sa dette publique, notamment pour faciliter l’adoption du programme du FMI », a-t-il indiqué.

L’ambassadeur, qui a passé 4 ans au Congo, a également affirmé que la Turquie a examiné avec attention le Plan national de développement 2018-2022 et que son pays connait les priorités du Gouvernement dont la diversification de l’économie et l’enseignement technique.

Soulignant l’excellence des relations entre les deux pays, il a indique que « les deux ministères des Affaires étrangères et les Ambassades réciproques ont une collaboration très proche. Nous  avons des vues similaires dans de nombreux dossiers internationaux ». Outre, le fait de constater que les remous actuels sur la scène mondiale rapprochent de plus en plus les deux pays.

Pour Can Incesu, la Turquie et le Congo sont « dans une relation de confiance durable » et que les deux pays « surmonteront toujours les petits défis » auxquels ils devront faire face.

L’ambassadeur, qui arrive au terme de sa mission, a toutefois des regrets. Pour soutenir les investissements potentiels dans le cadre des relations entre les deux pays, il confie : « j’aurais souhaité voir la signature de deux accords bilatéraux importants, l’une relative à la promotion réciproques des investissements, l’autre concernant la non-double imposition ».

Martin Kam 

LAISSER UN COMMENTAIRE